Mon livre de Pierre Gagnaire

En 2012, je suis allé à Las Vegas, où j’ai découvert le chef Pierre Gagnaire pour la première fois. Il avait un restaurant appelé Twist en haut de l’hôtel Mandarin Oriental. (C’est apparemment fermé « temporairement », mais ça n’apparaît plus sur son site web. Je doute qu’il retourne.) Je l’ai tellement adoré que j’ai acheté un livre inhabituel après mon dîner. C’est presque comme un poème avec des photos au lieu d’un livre de recettes.

Il l’a signé, mais c’est pas à moi — la date est 13 mois avant ma visite !

Au-dedans, on trouve des photos de sa cuisine. Je vais vous en partager quelques. Vous comprendrez pourquoi j’ai dû visiter Gaya à Paris. Le texte est complètement en anglais, malheureusement.

Celle-ci est juste du jus d’orange, bien réduit. Selon le texte, il aurait mis une crevette dans le trou.

Poisson Saint-Pierre aux crevettes :

Rouget aux groseilles :

Canard à la papaye, avec une tuile au miel :

Celle-ci est un dessert, façon nougat, mais presque transparent.

Des figues au mascarpone et au caramel :

Twist était un resto à ce niveau ; Gaya est moins cher et moins ambitieux. Mais avec des souvenirs comme ceux-ci, je suis heureux de ne pas avoir raté l’opportunité. Je ne savais pas avant d’écrire ce post qu’il n’y a plus de restos de Pierre Gagnaire aux États-Unis — c’est un bon exemple de pourquoi il faut prendre vos opportunités quand elles arrivent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s