Archives pour la catégorie Le Dessin de la Semaine

Plus ça change, plus c’est la même chose

Que pensiez-vous si je vous dis qu’on dit ça en français aux États-Unis ? Et la diction « Laissez les bon temps rouler » est bien liée avec la Nouvelle-Orléans, aussi dit en français. (Il y avait une chanson des années 50s qui a utilisé cette dernière phrase en anglais, mais tout le monde sait d’où elle vient.) En tout cas, je pensais à « Plus ça change » en lisant le nouveau numéro du Canard Enchaîné. Les ados seront toujours les mêmes :

Ma fille a 11 ans cette semaine et elle a déjà commencé à apprendre que ses parents sont des vieux cons. Mais on peut retarder cette découverte avec le bon pot-de-vin. Ou le bon gâteau à la glace :

Je n’ai pas honte.

L’autre chose qui m’a attiré dans le Canard est ce dessin pour 2 raisons : 1) je sais un peu de ce procès parce que j’ai une amie qui vit à Chambéry, où le monstrueux M. Lelandais a fait ses crimes, et 2) il y aura bientôt un « concert test » avec Indochine le 29 mai pour vérifier si les concerts restent un trop grand risque. Il y a ceux qui ne peuvent plus patienter.

Je suis sûr qu’il y a aussi beaucoup de monde qui ont encore peur d’assister aux concerts, je vous dis alors que je reste tout prêt à rendre mes services de cobaye pour la santé de la République. Vous pouvez me faire confiance — donnez-moi un billet et je ne m’échapperai même pas une minute avant la fin du concert. C’est une promesse !

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Une leçon sur nos nouvelles

Ce soir, je ne peux être que tout sérieux. Je m’excuse si ce qui suit est trop lourd pour ce blog. J’ai écrit la plupart de ce post hier soir, puis l’ai laissé reposer, mais rien n’a changé. Je vais vous donner d’abord les dessins de la semaine, mais après, je vais vous raconter pourquoi je suis si dérangé. Je dois vous dire que je n’avais aucune idée de cette nouvelle avant de recevoir le Canard hier.

Je ne comprends pas ce qui veut dire « ganache » ici. La seule signification dans mon dictionnaire bilingue est ce qu’on trouve dans un gâteau.

Je devrais ajouter — il n’y a qu’une seule politicienne française qui apparaît JAMAIS dans nos journaux, à part M. Macron, et vous pouvez deviner qui. À cause de notre dernier dessin, je suis choqué que les journaux américains n’aient rien à dire.

Le titre reste typiquement Canard Enchaîné :

Le sujet est sérieux, mais je ne pouvais que sourire à « coup d’Ehpad ».

On penserait que si un général ici avait parlé d’un coup d’état, ce serait le titre sur tous les journaux du monde entier. Mais jusqu’au moment où j’ai vu Le Canard hier soir, je n’avais aucune idée de la lettre des généraux dans « Valeurs actuelles ». J’ai donc immédiatement cherché sur Google Actualités (eh bien, Google News — j’aurais voulu voir s’il y avait des nouvelles en anglais) — et il n’y avait qu’un seul article d’un journal américain, Bloomberg News. Il y avait plusieurs autres articles dans les sites ou les journaux britanniques. Tous les autres articles dans ma recherche traitent du procès de Kobili Traoré, des vaccins, ou même de la PMA.

J’ai vérifié Google ce soir, et il n’y avait qu’un article de plus, de « Stars & Stripes », le journal officiel de notre ministère de La Défense. Voici tous les articles des deux premières pages de résultats pour « France », et aussi la première page pour « Retired French generals » (Généraux français à la retraite ; une catégorie suggérée par Google) :

Et voici les résultats des sites de tous nos plus grandes chaînes de nouvelles. Il n’y a qu’une seule chaîne — ABC — avec même un seul article sur ce sujet. Ce sont de ce matin, mais j’ai revérifié tous les sites ce soir, et rien du tout n’a changé.


Nous ne sommes pas du tout bien informés aux États-Unis sur ce qui se passe en France. Ce n’est pas du tout une nouvelle. Mais je ne veux pas vous donner l’idée que je fais semblant en ce moment. Je suis surpris que personne parmi mes amis sur Facebook a parlé de cette nouvelle. Mais il est possible que j’aie manqué quelque chose parmi toutes les vidéos amusantes. C’est plus clair que je n’aie rien manqué dans nos journaux.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous.

Plus d’AstraZeneca, alors quoi ?

Le Canard Enchaîné parle souvent des problèmes avec les vaccins. C’était déjà bien connu avant cette semaine qu’il y a des problems avec celui d’AstraZeneca. Il ne faudrait pas être surpris qu’il y ait des dessins sur ce sujet.

Aux États-Unis, nous avons un problème similaire avec le vaccin Johnson & Johnson. À ma part, je viens de recevoir la première dose du vaccin Pfizer aujourd’hui dans un lieu intéressant, alors je vais faire une petite pause pour vous le montrer :

C’est la Bibliothèque Présidentielle du Président Nixon, à environ 20 km de chez moi. D’après les conseils d’un ami, j’ai fait une petite blague après avoir reçu le vaccin :

En tout cas, Le Canard n’était plus fini avec AstraZeneca :

Je ne veux pas résister ajouter un autre dessin qui n’a rien à voir avec les vaccins, mais il est une blague sur l’un de mes films préférés en anglais :

J’ai lu plus tôt cette semaine que le Président Macron veut faire plus d’efforts contre les drogues. On devrait se souvenir qu’au début du film, Eliot Ness à échoué plusieurs fois mais il a fini par réussir contre Al Capone. Je suppose qu’on devrait se souvenir aussi que ce film est presque toute une fiction, et les événements du film ne se sont passés en réalité. C’est pas à moi de dire ce qui arrivera en France — je ne connais pas du tout la situation.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Les dessins clandestins

La semaine dernière, je vous ai dit que je n’étais pas bien informé du scandale des restos clandestins. Pendant ces derniers jours, et surtout après avoir vu le nouveau numéro du Canard Enchaîné, j’ai appris que j’avais vraiment sous-estimé la puissance de cette nouvelle. C’est partout — dans les journaux, sur Topito, sur C à vous. Je crois que je comprends mieux maintenant — nous avons eu un scandale similaire plus tôt en Californie, quand plusieurs hommes politiques avaient eu des dîners dans notre meilleur restaurant, «The French Laundry». C’était un grand secret, et maintenant notre gouverneur risque perdre son emploi (lien en français) parce que tout le monde est en colère contre lui. (Il y a plus de raisons, ce n’est pas seulement à cause des dîners.) En tout cas, les restos clandestins sont devenus un autre thème :

Et aussi :

Et enfin :

À ma part, il était une fois, j’ai rencontré le chef qui fait partie de notre version de cette histoire, Thomas Keller. Voici une photo de moi, de lui (à gauche), et de son boulanger (à droite) :

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Un jour sombre

Le Canard Enchaîné a deux thèmes cette semaine. L’un des deux est également une histoire importante aux États-Unis — la question des employés chez Amazon. Est-ce qu’ils ne peuvent vraiment pas aller aux toilettes ?

Hélas, ce dessin parle des photos réelles :

Je dirais simplement que je préfère faire les magasins soit chez la FNAC soit dans les magasins locaux. On aurait pu voir dans mon post hier que je n’ai plus besoin d’acheter ma levure chimique Alsa chez Amazon.

Il y a une autre histoire que je connais moins bien, la question de «dîners clandestins» à Paris :

Il y a aussi plusieurs autres dessins sur ce sujet cette semaine, mais j’avoue que je ne suis pas bien informé sur celui-ci.

Il n’y a pas de question que l’histoire française la plus importante pour moi était leur titre :

Pourquoi ? Je ne recevrai pas le vaccin au Stade de France, n’est-ce pas ? Bien sûr, mais quand la nouvelle des vaccinodromes est apparue il y a quelques jours, je me suis rendu compte que cette nouvelle d’hier suivrait :

J’ai pleuré quand j’ai vu les nouvelles dates. Ça n’a rien à voir avec le fait d’être reporté. Tout le monde savait que ça arriverait. Je ne peux pas du tout dire que je suis choqué. Mais ils ont choisi une nouvelle date pour Paris qui est absolument impossible pour moi. Comment est-ce que je peux en savoir avec 13 mois d’avance ?

C’est parce que mon ex-femme contrôle mon horaire depuis une décennie, à cause de notre fille. Elle refuse d’échanger aucun jour où notre fille habite avec moi, même si elle me demande la même chose tout le temps. J’avais besoin d’un jour sous le vieil horaire ; j’ai besoin de 6 avec la nouvelle date. Ça ne marchera pas. Les seules dates qui pourraient marcher sont à Marseille et à Lyon. Je n’ai pas beaucoup d’espoir.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Allons chez le vétérinaire !

Le Canard Enchaîné devient parfois obsédé avec une idée. C’est souvent le virus, quelquefois la famille royale britannique, et cette semaine, le fait qu’en France, on peut recevoir le vaccin contre Covid chez les vétérinaires. J’avoue, c’est un peu bizarre — ça n’est pas arrivé aux États-Unis, et moi, je n’arrive pas à l’imaginer. Mais ça ne veut pas dire que c’est une idée folle. Ils savent utiliser des seringues.

Il y aussi celui-ci, mais je fais confiance aux vétérinaires de ne pas faire cette erreur. Elle sera fatale.

En tout cas, je continue d’adorer leurs calembours :

OMD, j’ai rigolé de ce titre ! C’est aussi pour le bon sujet — l’article traite de la Révolution.

Si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

C’est pas faux

Il y a…un thème dans Le Canard Enchaîné cette semaine. Bien que je vous adore tous, il faut avouer qu’il y a du vrai dans ces dessins. MAIS — ce n’est pas du tout un défaut ! S’il y a quelque chose que j’admire surtout chez les Français, c’est que chacun garde jalousement le droit de penser par lui-même. Si Le Canard suggère qu’un homme politique peut tromper les gens en disant le contraire de ce qu’il pense, c’est au moins parce que personne n’accepte ce qu’il entend sans réfléchir.

Et ça continue :

Et encore !

Comme d’habitude, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Trop de nouvelles

Cette semaine est vraiment étonnant. Dans presque n’importe quelle autre semaine tout le monde parlerait des Césars. Mais ce spectacle-là ne mérite que la cinquième page du Canard Enchaîné. Et un jour plus tard, après le dernier numéro, il y a un nouveau confinement. (La plupart de mes amis français vivent au Nord. J’ai BEAUCOUP entendu parler du reconfinement aujourd’hui.) Mais ce qu’on se trouve dans Le Canard Enchaîné ? Ils parlent du vaccin AstraZeneca (avec raison ; c’est une histoire importante), et d’une blague que j’ai vue PARTOUT cette semaine — «le variant Breton» :

Je ne plaisante pas. Voici des exemples :

(Source)
(Source)

Ceux-ci viennent d’une page d’humour, mais c’est clair que beaucoup de monde ont la même idée. Je n’ai pas trouvé des vraies histoires d’un variant breton, mais je suppose qu’il y a des gens qui le trouve drôle.

Le Canard n’a pas oublié des Césars. Voilà :

Chers lecteurs, je vous souhaite une semaine beaucoup plus calme !

Et comme d’habitude, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Le Canard contre la famille royale

Ce n’est pas ma semaine préférée, mais quand une américaine est si importante au Canard Enchaîné, il faut que je fasse attention à elle. Même si j’ai honte qu’elle vienne de mon état. Si je ne pourrais dire qu’un seul mot à Mme. Markle, il serait «Sortez !». Une phrase ? «Ne plus jamais insulter la Reine, hein ?» On devrait le savoir : bien sûr, nous avons eu notre Révolution, mais tout le monde adore Elizabeth II ici. Elle était soldat pendant la Seconde Guerre Mondiale, et pire, elle doit soutenir Charles l’Insupportable, dont tout le monde n’est pas fan. Nous la trouvons très sympathique. Je ne suis donc pas ravi que Le Canard semble soutenir Mme. Markle :

Bien sûr, pendant la Première Guerre Mondiale les chefs d’état étaient cousins (au moins chez les russes, les britanniques, et les allemands). Mais ça n’a rien à voir avec la famille moderne, où ils ont arrêté d’épouser leurs cousins.

Il y a aussi celui-ci :

C’est le titre d’un livre d’Agatha Christie. Après la controverse, ce livre à été rebaptisé «Dix petits indiens», ce qui n’est pas mieux aujourd’hui, ensuite en français «Ils étaient dix» et en anglais « And Then There Were None » ou «Puis il n’y en a plus». Mais rien n’indique que la Reine Elizabeth II répondrait à Mme. Markle comme ça. Enfin :

Au moins j’ai appris quelque chose du titre, comme d’habitude :

Ça veut dire cette chanson :

Comme d’habitude, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Des bonnes questions

Cette semaine, on a pu voir une grande différence entre les nouvelles en France et aux Etats-Unis. Le procès de l’ex-président Sarkozy était très important dans les journaux français – mais si je ne lisais encore que les journaux en anglais, je n’aurais pas su ce qui s’était passé. Alors je n’aurais pas compris ce dessin du Canard Enchaîné :

Mais ils ont aussi de bonnes questions, comme :

Ou peut-être, «Qu’est-ce c’est qu’un livre ?» :

Grâce à un autre article dans Le Canard, j’ai l’impression que celui-ci n’a rien à voir avec les Kindle. Je crois que c’est encore quelque chose à voir avec le procès. Nous ne sommes pas trop bien informés sur ce sujet ici.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !