Archives pour la catégorie Je découvre

Je découvre les Bouches-du-Rhône

Notre prochain département est le plus grand du tour jusqu’à maintenant. Les Bouches-du-Rhône est le département le troisième plus peuplé de toute la France, et les habitants sont appelés Bucco-Rhodaniens. C’est maintenant notre quatrième séjour dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Le préfecture des Bouches-du-Rhône est Marseille, la plus vielle ville de France. Elle date à 600 ans avant J.-C., quand des marins grecs l’a fondée sous le nom Massalía. Ce n’est pas surprenant qu’on se trouve plusieurs musées consacrés à cette époque-là, comme le Musée d’Archéologie méditerranéenne, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, et le Musée des Docks romains.

Comme beaucoup d’autres sites partout dans la France, Marseille est pleine de vieux bâtiments, du Moyen-Âge et de la Renaissance :

Il y a aussi une cathédrale qui me rappelle un peu ma cathédrale préférée partout en Europe, Santa Maria del Fiore à Florence, Italie. La cathédrale à Marseille s’appelle «la Major», et elle ne date qu’au XIXe siècle — sinon, la façade de la cathédrale italienne date au même temps :

Et en dehors de Marseille, on se trouve le très célèbre Château d’If, la maison du Sandwich de Monte-Cristo…oups, c’est quelque chose d’américain, notre version du croque monsieur. Ah bon, le château est le prison où Edmond Dantes était prisonnier dans le roman, Le Comte de Monte-Cristo :

Château d’If

Mais les Bouches-du-Rhône n’est pas seulement Marseille ! À Aix-en-Provence, on se trouve le Musée des Tapisseries. Entre Marseille et Cassis, on se trouve le Parc National des Calanques (3 étoiles !). Arles a plusieurs ruines romaines dont une arène et une théâtre. Et après avoir vu La cuisine au beurre, qui ne veut pas faire une promenade au long du Miroir des Oiseaux à Martigues ?

Il y a beaucoup de célébrités liées aux Bouches-du-Rhône. Peut-être l’homme le plus connu mondialement du département est l’astrologue Michel de Nostredame, dit Nostradamus. Il y a aussi l’acteur Fernandel, le philosophe Jean-François Revel, le footballeur Zinedine Zidane, le peintre Paul Cézanne, le réalisateur Henri Verneuil… on peut continuer pendant très longtemps.

Finalement, la gastronomie du département. Ils sont encore provençales, alors nous trouvons beaucoup de plats de fruits de mer, comme la bouillabaisse et les soupions. Les panisses sont un plat à la farine de pois chiches qu’ils partagent avec les italiens. La boisson pastis fait sa origine à Marseille. En dessert, on trouve les chichis frégis, un genre de beignet, et les calissons, un genre de confiserie.

Je découvre l’Aveyron

On continue le tour avec 12, l’Aveyron. C’est le département le vingt-troisième moins peuplé et les habitants se nomment aveyronnais. L’Aveyron fait partie de la région d’Occitanie, que nous avons déjà visité avec l’Ariège et l’Aude. 

Les plus grandes villes de l’Aveyron sont Rodez et Millau. Chacune a environ 20 000 habitants. Rodez a plus de 2 500 ans d’histoire. Selon Wikipédia :

[S]on existence remonterait au ve siècle av. J.-C., lorsqu’une peuplade celtique d’Europe centrale, les Rutènes, s’arrêta au sud de l’Auvergne pour fonder l’un de ces oppida caractéristiques de la civilisation gauloise, celui de Segdunon romanisé en Segodunum…Segodunum perdit son nom pour devenir Rogomatus Ruteniis (signifiant « le marché aux Ruthènes ») qui est devenu Rudez en occitan médiéval.

(Source)

Millau est presque aussi vieille ; elle date au Ier siècle avant J-C. À Millau, on se trouve La Graufesenque, une site archéologique du temps romain :

Comme beaucoup de France, l’Aveyron est absolument plein des trésors du Moyen-Age. Il fait partie de « La Route des Seigneurs du Rouergue », 19 châteaux en Aveyron, Tarn, Lot et Cantal. Mais pas juste des châteaux — on se trouve beaucoup de belles églises et des musées. Voilà :

Et l’Aveyron a quelque chose de vraiment différent que n’importe quel de nos départements précédents — une collection de lieux avec trois étoiles du Guide Michelin !

Qui sont les habitants les plus connus de l’Aveyron ? Il y a le cuisinier Cyril Lignac (au moins célèbre parmi mes groupes de cuisine), le musicien Gaëtan Roussel, et…bien, ces deux sont les seuls connus pour moi. Quand je parle des personnes connues, je veux dire des gens qui sont connus mondialement ou du moins à quelqu’un qui est juste un étudiant comme moi. Ce n’est pas du tout une faute de l’Aveyron — on peut voir que c’est un département étonnant !

Finalement, qu’est-ce que les aveyronnais aiment manger ? Le fromage Roquefort (on peut visiter les caves), les farçous (une galette à la saucisse et à la blette), la fouace (une version du gâteau des rois), la flaune (un peu comme le flan pâtissier), et beaucoup d’autres choses. Ils ont un excellent blog pour découvrir leur cuisine, et j’ai hâte de l’essayer !

Je découvre l’Aude

On continue maintenant avec département 11, l’Aude. L’Aude est dans la région d’Occitane, près de l’Ariège. Il est le département le quarante-troisième plus peuplé et les habitants se nomment audois.

La ville la plus célèbre d’Aude est Carcassonne, d’où j’ai une petite connexion littéraire. Il y avait un écrivain américain, Ambrose Bierce, qui écrivait des histoires de fantômes dans le XIXe siècle. Dans l’une de ses histoires, «Un Habitant de Carcosa» (lien en anglais), il a emprunté le nom de la ville. En 1895, un autre américain, Robert Chambers a publié un livre, «Le Roi en jaune», un recueil de nouvelles qui a emprunté quelques choses à Bierce, dont le nom Carcosa. Le Roi en jaune est l’un des livres le plus importants de ma vie. Une autre fois, je parlerai plus du livre. Il suffit maintenant de dire que la moitié des nouvelles dans ce livre se passent en France. Ça fait partie de mon imagination depuis longtemps.

On parlera plus de Carcosa…désolé, Carcassonne. L’histoire de Carcassonne est étroitement liée à l’Ariège. Souvenez-vous qu’on a parlé du catharisme et des châteaux de Montsègur et de Foix ? Simon IV de Montfort était vicomte de Carcassonne et comte de Toulouse, et en 1218, il était tué pendant la guerre contre les cathares à Toulouse. Son ennemi ? Le comte de Foix, Roger-Bernard II. Plus tard, dans les années 1570s, le duc Henri Ier de Montmorency a mis la ville à côté des protestantes. Si vous vous intéressez aux guerres de la religion, il y a 22 sites touristiques sur le catharisme dans l’Aude.

Aujourd’hui, Carcassonne est bien connu pour son château incroyable. Selon leur site, il a «Trois kilomètres de remparts, deux enceintes fortifiées (IVe et XIIIe siècles), quatre portes, 52 tours et barbacanes offrent des points de vue remarquables sur les alentours». Ça fait partie de la cité de Carcassonne, où on se trouve aussi la Basilique Sainte-Nazaire et la Porte Narbonnaise.

Mais il y a aussi beaucoup d’autre sites intéressants dans l’Aude ! À Narbonne, la plus grande ville de l’Aude, on se trouve la Cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur qui date de 1272. Le canal du Midi est construit dans le XVIIe siècle, et fait partie de liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Près de Lézignan-Corbières, on se trouve l’Abbaye Fontfroide, avec des bâtiments du XIIe siècle et des vitraux du XXe (3 étoiles selon Michelin). Et pour ceux qui veulent faire une balade il y a le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée.

Je demande toujours, «Qui sont les personnes les plus connues du département ?» Dans l’Aude, il y a la chanteuse Olivia Ruiz (je l’ai adoré sur Taratata !), le chanteur Charles Trenet (avouez-le, vous chantez «La Mer» en ce moment !), le poète André Chénier (connaissez-vous l’opéra sur lui ?), le chimiste Paul Sabatier (qui a gagné le Prix Nobel), et le footballeur Fabien Barthez.

Finalement, la nourriture, non ? L’Aude est célèbre comme la maison du cassoulet (au moins, c’est leur légende !). Ils sont connus pour leurs cerises, qui sont utilisées pour le clafoutis. La truffe Pays Cathare fait partie de leur patrimoine (les truffes noires sont trop chères pour ce blog). Ils mangent aussi des mêmes choses comme leurs voisins de l’Ariège — l’aïgo bullido et la croustade aux pommes. Et pour boire avec tout ça, il y a 40 000 ha de vignobles !

Je découvre l’Aube

On continue le tour des départements avec 10, l’Aube. C’est notre premier visite au Grand Est. L’Aube est le département le vingtième moins peuplé et les habitants se nomment aubois.

L’Aube est très célèbre pour ses monastères qui viennent du XIIe siècle. L’un, l’abbaye de Clairvaux, est fondé en 1115 par Saint Bernard de Clairvaux, un docteur de l’Église Catholique. Pendant la Révolution, le bâtiment est devenu prison; aujourd’hui, c’est un musée. L’autre, le Paraclet, date de 1131, mais les bâtiments originaux n’existent plus. Le Paraclet est bien connu pour l’histoire d’Abelard et Héloïse, une histoire d’amour si bien connu aux États-Unis, qu’il y avait un film avec John Malkovich qui y faisait référence. (C’est l’un de mes préférés des années où je regardais des films en anglais — le dernier était en mai 2020.)

La plus grande ville de l’Aube est Troyes, avec environ 62,000 de personnes. On apprend quelque chose d’intéressant sur l’histoire de Troyes et de la région grâce à Wikipédia :

En 484, Clovis s’empare de Troyes et de ses alentours qui seront appelés Champagne (campania) à cause des plaines crayeuses immenses.

(Source)

Je n’avais aucune idée jusqu’à maintenant de l’origine du mot «Champagne». Quand même, plus tard Troyes était le lieu d’un événement très important dans l’histoire d’Angleterre :

En 1420, la signature du traité de Troyes désigne le roi anglais Henri V comme héritier de la couronne de France après que ce dernier épouse Catherine de Valois, l’une des filles de Charles VI.

(Source)

Ça m’intéresse parce qu’il y a une pièce de théâtre très célèbre par William Shakespeare appelé Henri V qui parle de la bataille d’Agincourt et ce traité. La MEILLEURE blague dans toutes les œuvres de Shakespeare est dans cette pièce de théâtre et ça dépend d’un mot en français ! Je vous l’expliquerai plus tard cette semaine.

L’Aube est plein des lieux intéressants. À Troyes, il y a une grande cathédrale, et un très beau Hôtel de Ville. Au petit village d’Essoyes, on se trouve l’ancienne maison de l’artiste Pierre-Auguste Renoir, ce qui est maintenant un espace culturel. Et l’église Saint-Laurent à Nogent-sur-Seine date au XVe siècle.

Il y a plein d’autres choses à faire en Aube. Il y a un mémorial à Charles de Gaulle, depuis 2006. Il y a un grand parc d’attraction pour les enfants appelé Nigloland, à Dolancourt. Si vous voulez visiter un parc naturel, il y a le Parc naturel régional de la forêt d’Orient. Le guide Michelin est fan du cœur historique de Troyes (2 étoiles !). Et enfin, même si ce n’est pas le cristal célèbre Baccarat, il y a encore un musée et atelier de cristal à Bayel.

Il y a de belles raisons pour avoir besoin du cristal en Aube. Pourquoi ? Pour boire de leur plus célèbre boisson, le champagne, bien sûr ! Le champagne vient de l’Aube et de la Marne, et les producteurs les plus connus se trouvent dans la Marne, mais il existe de nombreux champagnes qui viennent de l’Aube. Voici la liste de caves de la Route Touristique du Champagne dans l’Aube. Pour mes lecteurs anglophones, voici un article en anglais qui explique mieux l’histoire d’Aube.

La cuisine d’Aubes est compliqué de faire en dehors de la France. Il y beaucoup de recettes originales (voici 53 dans un fichier), mais leurs fromages et leur charcuterie sont difficiles à trouver près de chez moi. («Difficile» est un mot poli qui veut dire «absolument impossible».) Quand on peut trouver leurs ingrédients, surtout le fromage Chaource, il y a des dizaines de belles idées : huîtres au Chaource, noix de Saint-Jacques avec de la crème Chaource, velouté de topinambour au Chaource, croustillant de sandre et de Chaource… voit-on le problème ? Je rechercherai des recettes qui n’ont pas besoin de Chaource.

Enfin, qui sont les personnages bien connus de l’Aube ? Il y a le révolutionnaire Georges Danton, les écrivains les frères Goncourt (nés en dehors, mais les deux habitaient là-bas de 1834-78), le poète Chrétien de Troyes (connu pour la littérature arthurienne), le compositeur Olivier Messiaen, le rabbin Rachi, et bien sûr, les religieux qu’on a mentionné en haut.

J’espère que c’est clair — j’adore l’Aube !

Je découvre l’Ariège

On continue le tour avec notre premier visite aux Pyrénées avec 09, l’Ariège. Les habitants se nomment ariégeois, et c’est le département le sixième moins peuplé de la France. Mais, hâte de visiter — exactement comme les départements alpins et l’Ardèche, je suis déjà tombé amoureux de ce département magnifique !

Il se passe que j’ai déjà vu un peu du paysage ariégeois — quand j’étais au lycée en 1993, j’ai regardé le film «Le Retour de Martin Guerre». Une partie du film est tournée en Ariège. Aux États-Unis, il faut suivre un cours d’un an d’histoire européenne, et ce film a fait partie de mon cours. (Il y a aussi une version américaine qui s’appelle Sommersby.) En tout cas, c’était déjà il y a 28 ans, donc je ne sais plus quels lieux sont apparus dans le film.

Comme beaucoup des départements, l’Ariège est plein de vieux bâtiments et lieux historiques. Mais l’histoire qu’on peut trouver en Ariège est aussi paléolithique ! Par exemple, il y a la grotte de Niaux avec des peintures qui viennent de 12 000 ans avant J.-C., le bel clocher de la Cathédrale Saint-Antonin de Pamiers, le château et le village de Montsègur (site historique du Catharisme), et la place du Maréchal-Leclerc à Mirepoix (pleine de maisons du XIIIe siècle) :

Pour moi, la chose la plus spéciale est le Château de Foix, qui existe depuis le Moyen-Âge. C’est un beau château avec beaucoup d’expositions : des armes médiévales, des décors médiévaux, de la forge, et même un musée départemental. Le guide Michelin donne deux étoiles au Château de Montsègur et seulement une étoile au Château de Foix, mais je trouve que celui de Foix est plus intéressant. Bien sûr, je voudrais visiter tous les deux !

Je demande toujours, «Qui sont les personnes bien connues du département ?» Et l’Ariège n’est pas du tout décevante. Il y a le compositeur Gabriel Fauré, le mathématicien Alexandre Grothendieck, le philosophe sceptique Pierre Bayle, et le homme politique célèbre le baron Hausmann.

Et pour terminer, hâte de goûter de la cuisine ariégeoise ! Je ne vous dis jamais ce que je vais faire en avance (en cas je dois changer mes plans), mais ils ont beaucoup de recettes intéressantes ! Le foie gras est une vraie spécialité locale — on parlera plus tard sur ce sujet, parce que c’est illégal dans mon état — mais je voudrais juste partager quelques de leurs photos. Je n’ai pas de mots :

Je découvre les Ardennes

Je me sens un peu surpris. C’était juste hier que j’ai commencé avec l’Ain, non ? Bien sûr, on est déjà arrivé à 08, les Ardennes. Plus tôt, on a exploré son voisin, l’Aisne, mais les Ardennes ne font pas partie de Picardie, alors les deux sont différents. Les habitants se nomment ardennais, et c’est le département le vingt-troisième moins peuplé.

Le mot «Ardennes» vient du nom «Ardennua», des Romains. Selon Wikipédia :

Le toponymeArdenne pourrait dériver du Celte ar, qui signifie le, la, et den qui signifie Sombre. ar’den désignait la forêt, (la masse, l’espace) sombre ou profonde. Il aurait été latinisé en Arduenna par les Romains, pour désigner un territoire qui couvrait en partie, le vieux massif montagneux mentionnés par Jules César dans l’ouvrage qui lui est attribué, qui couvrait le territoire des Trèvires (Chiers)à celui des Rèmes (Marne) des Nerviens (Sambre) jusqu’aux Aquatuques (Namur).

Ardennes — Wikipédia

C’est donc pas surprenant que leur plus grande ville, Charleville-Mézières, est descendue d’un vieille cité romaine qui s’appelait Castrice. Castrice est détruite par feu au Xe siécle, donc il n’y a plus de bâtiments romains. Il me semble que les bâtiments les plus vieux des Ardennes viennent du XIVe siècle, comme le Château-Fort de Sedan :

(Source)

Depuis le XIVe siècle, on se trouve beaucoup de châteaux et d’églises dans les Ardennes. Voici des exemples intéressants:

Il y a des personnages intéressants qui viennent des Ardennes, surtout le poète Arthur Rimbaud (voici son musée), l’acteur Mario David (peut-être pas bien connu, mais il a joué dans Oscar et Le Gendarme se marie), l’aviateur Roland Garros, et le joueur de tennis Yannick Noah.

La gastronomie ardennaise est variée et pleine de produits locaux. Ils mangent du escargot — et j’ai une recette pour ça que je partagerai bientôt ! — du «gramoudoux» (une sorte de pain fourré au gruyère, lard et maroilles), et du «sanglochon» (une sorte de jambon). Hélas, il me semble que j’aurai du mal à préparer un dîner ardennais. Mais rien ne m’empêchera ! Je me suis promis de faire quelque chose de chaque département, et je réussirai !

Je découvre l’Ardèche

Nous avons déjà visité deux départements dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, et on continue maintenant avec 07, l’Ardèche. C’est le département le vingt-sixième moins peuplé, et les habitants se nomment ardéchois(e).

L’Ardèche est célèbre pour les marrons, quelque chose que j’ai déjà découvert il y a deux semaines. Quand on fait des recettes ardéchoises plus tard, la crème de marron sera importante. Quand même…

Il n’y a pas de grandes villes dans l’Ardèche, mais leur plus grande ville, Annonay (environ 16,000 d’habitants) est toujours intéressante. Ça date du Ve siècle, et la ville a fait partie des guerres de religion pendant le XVIe siècle. Plus tard, c’était la maison des frères Montgolfier ! À Vidalon, on se trouve le musée des papeteries, et à Viviers, un pont romain qui vient du IIe siècle


On peut bien manger dans l’Ardèche ! Leurs aliments célèbres sont les châtaignes (AOP !), le fromage Picodon, et les myrtilles. Pour moi, la chose la plus spéciale là-bas est le chocolat célèbre Valrhona — on peut faire un tour de la «cité du chocolat» ! (J’ai grandi avec leur chocolat — voici une pâtissière célèbre aux États-Unis qui n’utilise que le chocolat Valrhona.) Je dois faire quelque chose avec du chocolat Valrhona et des châtaignes cette semaine. Peut-être plusieurs choses…

JE VEUX VISITER

Je demande toujours pendant le tour des départements : «Qui sont les personnages célèbres du département ?» Bien sûr, les frères Montgolfier, mais aussi l’ingénieur et inventeur Marc Seguin et le poète Stéphane Mallarmé (qui était prof d’anglais à Tournon). Il y a beaucoup d’autres qui sont bien connus en France, mais pas chez moi.

Chaque fois que j’écris les articles «Je découvre», il y a quelques larmes à la fin. Aujourd’hui, après avoir découvert d’où vient le chocolat Valrhona, il y a plus de larmes. C’est ma madeleine de Proust.

Je découvre les Alpes-Maritimes

Cette semaine, nous visitons le 06, les Alpes-Maritimes. Je ne veux pas exagérer, parce que les Alpes sont de très grandes montagnes, mais la géographie des Alpes-Maritimes me rappelle chez moi. Il y a des montagnes, et il y a aussi des plages. C’est le vingtième département le plus peuplé, et les habitants s’appellent Maralpins (je suppose que «Alpmartins» serait un mauvais mot français).

Ce département est parmi les endroits français les plus connus aux États-Unis. Les villes de Nice et Cannes sont très bien connues — l’une pour une salade, et l’autre pour son festival de cinéma. Je ne plaisante pas sur la salade — plusieurs de nos plus célèbres chefs gardent cette salade sur leurs menus, comme Alice Waters, Tyler Florence, et Robert Irvine. Il y a un hôtel en Floride qui s’appelle Eden Roc, depuis 1955 — c’est un hommage à un hôtel à Cap d’Antibes, Hôtel du Cap-Eden-Roc. Je doute que la plupart des américains savent le nom «Alpes-Maritimes», mais ce département fait une grande partie de nos idées sur la France.

Les Alpes-Maritimes sont pleines de lieux intéressants. Il y a beaucoup de musées — des artistes Henri Matisse et Pablo Picasso, de beaux-arts, d’art moderne, de la parfumerie, de la préhistoire, et beaucoup d’autres choses. Et les bâtiments — voilà !

Il y a beaucoup de maralpins bien connus : le poète Guillaume Apollinaire, le compositeur Francis Lai, l’écrivain Joseph de Maistre (vous seriez surpris — il est bien connu aux États-Unis parmi les droitiers), le peintre Auguste Renoir, et le peintre Marc Chagall. C’est vrai qu’il y a beaucoup de personnes liées aux Alpes-Maritimes qui n’y sont pas nées, mais je pense que c’est un lieu incroyable si tant de personnes veulent y vivre !

Je découvre les Hautes-Alpes

Cette semaine, on continue le tour des départements avec 05, les Hautes-Alpes. Les gens se nomment les haut-alpins, contrairement aux bas-alpins de la semaine dernière. Il n’y a pas trop de haut-alpins — c’est le deuxième département le moins peuplé de France.

L’histoire des Hautes-Alpes date aux temps néolithiques, et le célèbre général Anibal est passé par les Alpes pour lutter contre les romains. Il y a toujours des arguments sur exactement où Anibal est passé, mais les villes de Durance et Gap sont de bons candidats.

À notre époque, les deux plus grandes villes sont Gap et Briançon. Elles sont les deux seules avec plus de 10,000 habitants. Dans Gap, il y a le musée Muséum départemental des Hautes-Alpes, dans lequel il y a des expositions de beaux-arts, de l’archéologie, de l’histoire locale, et de l’histoire naturelle. Voici des objets de leur collection:

En dehors de Gap, il y a aussi le Fort des Salettes à Briançon (de l’époque de Louis XIV), la Tour brune d’Embrun (un donjon du XIIe siècle), le Château de Tallard, et la vieille mine d’argent de L’Argentière-la-Bessée.

Qui sont des personnages célèbres des Hautes-Alpes? Il y a Marie-Anne Chazel (qui a joué dans Les Bronzés), Jamy Bissérier, Simone Chaumet, et Richard Duchamblo (des héros de la Seconde Guerre Mondiale), et Louis Court (peintre). Bien sûr, les personnages de la Seconde Guerre Mondiale ne sont pas connus en dehors de la France, mais pour moi, quiconque s’est battu contre les Nazis est un héros.

Je découvre les Alpes-de-Haute-Provence

On continue le tour des départements avec 04, les Alpes-de-Haute-Provence. Les habitants s’appellent Bas-Alpin(e)s, parce que le département s’appelait «Basses-Alpes» jusqu’au 13 avril 1970. Le département est le dix-septième plus grand de France, mais c’est aussi le septième le moins peuplé.

,La plus grande ville des Alpes-de-Haute–Provence est Manosque avec environ 22,000 habitants. C’est une petite ville très vielle et très belle. Voici leur église, Notre-Dame de Romigier, qui date du 13e siècle:

Il y a aussi de belles portes qui datent du 14e siècle:

Mais Manosque n’est pas du tout le seul beau lieu d’Alpes-de-Haute-Provence. Voici le château de Château-Arnoux-Saint-Auban:

Source

Qu’est-ce qu’ils mangent dans les Alpes-de-Haute-Provence? Comme les andinois, ils mangent du gâteau au courge. Ils mangent du petit épeautre et font du pain avec ça. Et de la quiche aux tomates, du tiramisu du chèvre (!), et en dessert, du gâteau des rois. QUEL BEAU GÂTEAU:

Source

Je pense qu’on ne mourra pas de faim chez les bas-alpins! Et si j’ai la chance de visiter, il est possible que je ne partirai jamais!