On s’amuse chez les Britanniques

C’est encore mon moment préféré de chaque semaine, quand le nouveau Canard est arrivé. Je vous ai déjà dit que c’était mon rêve de lire ce journal. Ce que je ne peux pas exprimer suffisamment est la joie de vivre ce rêve. Je me sens vraiment comme un garçon dans un magasin de friandises. Bien sûr, ce n’est pas juste Le Canard Enchaîné. C’est tout ce que j’écris ici.

Eh bien, cette semaine Le Canard est un peu obsédé avec deux choses : le vaccin et le Brexit. Je sais qu’on peut trouver des commentaires sur le vaccin partout. J’ai donc choisi le Brexit, sinon le virus fait partie de cette blague quand même.

Je dois ajouter que je comprends de plus en plus comment la langue française a changé l’anglais depuis 1066. Et bien sûr, plus récemment la langue anglaise a rempli le français d’anglicismes. C’est une relation compliquée. Mais je vous aime tous les deux, et j’espère vraiment qu’un jour plus tard, il y aura moins de colère.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

2 réflexions au sujet de « On s’amuse chez les Britanniques »

  1. Bernard Bel

    Dans le Canard d’aujourd’hui il y a aussi un excellent article expliquant que les Anglais ont évité le « no-deal » pour ne pas être privés des aliments importés qui sont la base de leur petit-déjeuner traditionnel. Notamment les haricots rouges. L’article est titré : « Les Britanniques évitent la fin des haricots ». C’est une plaisanterie sur une expression utilisée pour signifier une situation fortement dégradée : http://www.linternaute.fr/expression/langue-francaise/30/la-fin-des-haricots/

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s