Peur sur la ville

Ce soir, j’ai décidé qu’un nouvelle année nécessitait une nouvelle idée pour mon film français de la semaine. Donc au lieu d’une comédie, j’ai regardé «Peur sur la ville», un film de 1975 avec Jean-Paul Belmondo dans son premier rôle de policier.

C’est un film vraiment sombre, et le scénario m’a rappelé de «L’Inspecteur Harry» (1971), et le casier criminel du Tueur du Zodiaque (1968-9). L’Inspecteur Harry a aussi traité d’un meurtrier qui a ciblé des femmes et envoyé des lettres aux journaux se moquant de la police. C’était le style du Tueur du Zodiaque, qui est venu de chez moi en Californie. (Ne vous inquiétez pas, moi je suis né en 1976. Ce n’est pas moi !)

J’essaie d’être toujours honnête avec vous, les lecteurs, alors je dois avouer quelque chose. Ce film n’avait ni sous-titres français ni anglais. Donc, après avoir commencé à regarder le film en français, je l’ai trouvé trop difficile à comprendre, alors j’ai changé le son en voix off en anglais. Plus tôt, j’ai regardé «L’as des as» avec Belmondo, et ce film n’avait pas non plus de sous-titres — mais aussi pas de voix off en anglais ! C’était difficile, mais j’ai trouvé que je pouvais comprendre L’as des as avec assez de rembobinage. Ici, impossible, hélas. J’ai honte. Comment est-ce que je voyagerai si je ne peux pas tout comprendre ? (Ne me parle pas des guides ou des guides touristiques. N’importe quel type peut les utiliser.)

Quand même, ce film avait une bande originale TRÈS intéressante d’Ennio Morricone. Ce film est sorti 12 ans avant «Les Incorruptiblesr», mais les génériques sont vraiment similaires. Je pense qu’il trouvait que les idées étaient similaires, alors leurs génériques devraient aussi être similaires.

Pour la deuxième fois dans deux semaines, mon film a eu une scène aux Galeries Lafayette à Paris. J’AI ENVIE DE VISITER, bien ? Arrêtez de me taquiner, les films ! Il y a quelques semaines, j’ai vu cette photo et elle m’a rendu triste de ne pas pouvoir visiter :

(Source)

C’est la chose la plus dure avec tous ces films français. Je tombe toujours amoureux de leurs lieux. Vos réalisateurs savent bien me torturer, hein ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s