Orléans, ville magnifique

Il y a des mois, avant de planifier ce voyage, j’ai dit que si j’avais l’opportunité, je choisirais l’une de Rouen, Orléans, et Amiens. Sans le concert d’Indochine, j’en ai pu choisir deux. Et c’était un choix facile, parce que j’ai de bons amis dans tous les deux, Rouen et Orléans. Pour protéger la vie privée de mon ami à Orléans, je l’appellerai C (la prochaine lettre, rien à voir avec son nom).

Vous avez une chance de deviner qui on trouve partout à Orléans, et ce n’est pas Mireille Darc.

Statue de Sainte-Jeanne-D’arc

Oui, c’est Sainte-Jeanne-D’arc, bien sûr. C et moi nous sommes retrouvés dans la gare, et tout de suite nous avons commencé avec un lieu très précieux pour Sainte-Jeanne, la Cathédrale Sainte-Croix (2 étoiles Michelin).

Après la cathédrale, nous sommes passés par l’ancienne Université d’Orléans où étudiait un jeune catholique appelé Jean Calvin (peut-être que ça aurait pu mieux se passer pour ses profs), et le beffroi, qui date des années 1450s. Selon un livre duquel on parlera plus en bas, le beffroi a coûté « 1264 livres, 17 sous, et 10 deniers parisis », suffisamment d’argent pour avoir acheté (à l’époque) 572 vaches, 969 porcs, ou « bien encore 37 788 poulets ». Mais les Orléanais ont préféré leur beffroi — et avec raison ! C’était, selon le même livre, « le symbole des libertés communales obtenues face au suzerain ». Il y a des choses plus importantes que du pain.

Ensuite nous sommes passés par l’ancienne maison de Jeanne d’Arc — hélas, une réplique des années 60s, l’originale avoir été détruite par les Allemands pendant la bataille de France en 1940. En face de la maison, on trouve aussi la tour Saint-Paul, construit au XVIIe siècle, tout ce qui reste d’une église du même nom, aussi détruite par les Allemands pendant la bataille de France. (Peut-être que vous avez remarqué que je ne suis pas grand fan des Allemands sur ce blog. Je ne m’excuse pas pour ça.)

Après ces monuments, on est arrivé sur la Place du Martroi, l’un des incontournables d’Orléans. Ici, on trouve la statue équestre de Jeanne d’Arc en haut de ce post. Un renseignement intéressant — « la statue est fondue à partir de vieux canons anglais », selon notre livre. Près de la Place, on trouve l’Église Saint-Pierre du Martroi, la seule construite avec des briques rouges à Orléans :

On continue à côté de l’église à l’Hôtel Groslot, l’ancienne mairie. On y trouve une autre statue de Jeanne d’Arc, fait par la princesse Marie d’Orléans, la fille du Roi Louis-Philippe, une sculptrice talentueuse. Faut-il vraiment que je vous dise qui l’a abîmée par des balles en 1944 ? L’hôtel a un joli petit jardin où on peut encore se marier (l’actuelle mairie est juste en face), et à l’intérieur, on y trouve de jolies décorations façon « gothique troubadour » (encore, selon notre livre).


Je veux que vous fassiez attention à cette peinture de Jeanne d’Arc dans l’Hôtel Groslot — vous pouvez lire que c’est un cadeau de l’empereur :

On a déjeuné chez La Dariole, un petit resto très sympa. L’andouillette de poissons de mer était vraiment excellente, et l’éclair aux framboises aussi :

Après le déjeuner, C m’a emmené au quai pour faire un tour en bateau de la Loire.

Et après ça, on est allés au Parc Floral de la Source (2 étoiles), nommé pour la source du Loiret. On y trouve aussi de beaux jardins et une serre aux papillons :

C et moi sommes allés dans une excellente boulangerie pour le goûter. Finalement, avant de partir, C m’a emmené chez Leclerc, ou j’ai fait des achats pour des DVDs et d’autres choses. J’ai trop acheté, et Air France m’a fait payer cher pour ma valise au retour. On parlera de ça plus tard !

Et le livre duquel j’ai parlé, et qui m’a aidé d’écrire ce post ? C’est un cadeau de C !

Je vous dis souvent — j’ai les meilleurs amis !

Une réflexion au sujet de « Orléans, ville magnifique »

  1. Ping : Je découvre l’Eure-et-Loir | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s