Les couloirs du temps

Ce soir, j’ai regardé la suite des Visiteurs, Les couloirs du temps. C’était drôle, mais c’est un film qui aurait été encore plus drôle s’il avait duré 15 minutes plus court.

On commence avec nos héros être revenus dans le Moyen-Âge. Dès le départ, on reçoit une autre leçon de vocabulaire ancien :

L’accent circonflexe, comme en « août » veut dire qu’il y avait anciennement un « s », alors « aoust ». Ouais, je suis si malin pour savoir ça ! Ou pas. Franchement, ça rend le mot plus proche à sa signification en anglais, « August, » de sorte qu’il n’y a pas besoin d’explication.

Peut-être que vous vous souvenez que la mauvaise personne est revenue en place de Jacqouille, et il a vite des problèmes :

L’intrigue est donc que Godefroy doit retourner au présent, retrouver Jacqouille, et revenir des joyaux volés à son beau-père. Pas trop compliqué — est c’est d’où qui viennent les problèmes du film.

Encore et encore, on voit Jacqouille en train de faire des bêtises, surtout en bouffant. C’est clair que le réalisateur s’attendait que c’est ce qui voulait le public :

Il y a toujours des moments drôles qui viennent de la décalage du temps. Béa appelle la télévision la « boîte à troubadours » en parlant à Ginette, parce qu’elle croit que Ginette vient du Moyen-Âge. Et quand Jacqouille entend un pompier qui crie « Coupez l’eau », il fait ça — littéralement :

Un renseignement sur la relation entre l’anglais et le français. Jacquoille dit « Je n’ouïs plus ! » après avoir détruit la boîte à troubadours. Je n’ai jamais entendu le verbe ouïr, mais je savais tout de suite que ça voulait dire « entendre » parce que c’est « oir » en espagnol, lequel je parle déjà. Mais on dit aussi « Oyez » en anglais ! C’est pour annoncer le début d’un procès dans certains de nos tribunaux. (Le lien est en anglais.) J’avais toujours pensé que ça venait du latin, mais en fait, ça date à Guillaume le Conquérant, selon l’article.

Le moment de la destruction de la télé, et le feu qui suit, sont quand même drôles :

Et il y a un moment qui n’a rien à voir avec l’intrigue, ou Godefroy et Jacquoille font peur à un jeune qui ne fait que jouer aux jeux vidéo :

Mais des moments comme celui-ci n’avance pas l’histoire, et il y a trop de ces détours. Après une heure et demie, j’étais tout prêt pour la fin du film, mais je ne m’attendais pas du tout ce qui s’est actuellement déroulé. Ils arrivent au temps de la Révolution !

Et ça, c’est enfin quelque chose de nouveau, alors j’ai hâte de regarder le dernier film de la série. Ça arrivera donc la semaine prochaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s