À propos des frites…

Je suis déçu avec Le Canard cette semaine. Ils parlent presque seulement de l’Ukraine (ne vous inquiétez pas, ils n’ont pas oublié la présidentielle !), mais ont raté l’histoire la plus « Canard » de la semaine. On y reviendra en bas.

Il était une fois, le comédien Groucho Marx a dit « Je ne veux faire partie d’aucun club qui m’accepterait comme membre ». Mais il y en a peut-être un pour lequel il ferait une exception :

Mais on a d’autres choses en commun. Par exemple, le prix de l’essence augmente :

En fait, la station-service la plus proche de chez moi coûte 5,60 $ le gallon (pour le moins cher). C’est environ 1,34 € le litre. Mais c’était 1,08 € il y a trois semaines !

Ma fille ne sera plus obligée de porter un masque à l’école le même jour qu’en France. Heureusement, elle reste toujours un peu trop jeune pour avoir ce problème :

On connaît tous certains comme celui-ci.

Et maintenant, l’histoire que Le Canard a ratée. Avez-vous entendu parler du resto parisien qui sert principalement le plat québécois appelé « la poutine » ? Et qu’il y a certains qui se plaignent qu’ils doivent changer le nom du plat à cause du président russe ? Ils ont dit que ça n’arrivera pas :

Mais à mon avis, ils ont raté une opportunité. À leur place, j’aurais dit que l’on peut l’appeler « les frites de la liberté ». Bon, je sors ! (J’imagine que ça reste un sujet délicat.) Mais d’abord…

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s