Le mensonge de «Black Friday»

Je ne peux pas demander qu’un pays entier pardonne un autre pays. Mais je viens de recevoir un e-mail complètement bête, alors je voudrais vous offre tous mes excuses au nom de mes compatriotes. Voici la publicité:

Pourquoi dis-je que c’est complètement bête ? Ce n’est qu’une promotion, non ? Si, c’est vrai. Mais c’est aussi un gros mensonge — plusieurs mensonges, en fait — et c’est la faute de mes compatriotes. D’abord, vous n’avez pas besoin de moi pour vous rappeler que notre fête de Thanksgiving n’existe pas en France.

La vérité — et ce qui fait de gros mensonges — c’est que «Black Friday» et «Cyber Monday» n’existent nulle part. Permettez-moi expliquer.

«Black Friday» est une expression qui vient des comptables. Ils disent qu’une entreprise est «dans le rouge» si elle perd de l’argent, et c’est «dans le noir» si elle gagne de l’argent. Le lendemain de Thanksgiving est — selon le mensonge — le jour où tous les magasins aux États-Unis arrivent «dans le noir», parce que tout le monde va faire du shopping pour Noël. Mais c’était toujours tout faux.

La vraie origine de cette expression vient d’un policier de Philadelphie. La tradition en anglais est d’appeler les mauvais événements «Black (quelque chose)». Par exemple, le 19 octobre 1987, il y a eu un grand krach boursier aux États-Unis. Ça s’appelle «Black Monday» (lien en anglais, désolé !). En 1929, le même événement a été appelé «Black Tuesday». Donc, notre policier à Philadelphie avait donné un interview à un journal où il appelait ce jour «Black Friday» à cause des embouteillages ! (Un autre lien en anglais, désolé encore !) Les marchands n’aimaient pas cette explication, donc ils ont créé une fiction sur les comptables.

«Cyber Monday» est presque la même chose. Avant, la plupart de personnes utilisait Internet au bureau, pas chez eux. Donc les marchands ont créé une autre fiction que tout le monde attendait le lundi après Thanksgiving pour faire du shopping en ligne. Il y avait une toute petite vérité ici — en 2004, la dernière année sans «Cyber Monday», cette jour-là a été le douzième jour le plus important pour faire du shopping en ligne. Ce n’est pas tout faux, mais il n’y a aucune raison d’être fier d’avoir créé cet événement.

Alors maintenant, vous avez deux grands jours de promotions en magasin, à cause de deux mensonges sur une fête qui n’existe pas en France. Avant le virus, «Black Friday» est devenu célèbre ici pour de vraies conneries à l’ouverture des magasins. Il était une fois un vendeur a été tué par la foule ! J’espère que ça ne vous arrivera jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s