Le leader de la troupe de danse

Ce soir, j’ai regardé «L’homme orchestre», un autre film de Louis de Funès. Ce film est vraiment différent que ses autres — c’est une comédie musicale, et il danse et chante tout le temps. Il fait aussi du karaté ! Son personnage, Evan Evans, est ce qu’on appelle en anglais un «martinet» — attendez, Justin, c’est un mot français pour un truc, pas une personne ! Oui, mais en anglais, on dit «martinet» pour une personne qui a la personnalité du martinet — rapide à punir, très stricte, et sans humour.

Dans ce film, le personnage d’Evan Evans s’inquiète tout le temps que ses danseuses tomberont enceintes. Il choisit donc à les garder sans hommes dans leur vie, et ça nous donne des scènes vraiment drôles. Ça me rappelle tellement des entraîneurs de gymnastique ou football américain avant le Super Bowl. Pour mes lecteurs américains, ce film est un peu comme « Thoroughly Modern Millie » or « How to Succeed in Business Without Really Trying. »

Ma copie est sur Blu-Ray, et elle est un bon transfert, mais le dialogue passe vite. Si vous voulez aussi regarder ce film, il n’y a que des sous-titres en français. Pour moi, pas de problème avec ces sous-titres, mais si votre niveau en français est A2-1 ou moins, ce sera un film difficile.

Une réflexion au sujet de « Le leader de la troupe de danse »

Répondre à avecunaccent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s