Qu’est-ce que c’est qu’un « Vin de France » ?

L’année dernière, quand Facebook a commencé à me suggérer des choses en français, le tout premier était un comédien américain qui habite en France, Sebastian Marx. Un peu plus tard, j’ai trouvé un autre comédien bilingue, le britannique Paul Taylor. C’est dingue que je regarde des anglophones pour pratiquer mon français, non ? En tout cas, c’est grâce à M. Taylor que j’ai appris aujourd’hui des « Vins de France ».

Quelqu’un lui a donné une bouteille avec un nom amusant, au moins pour un anglophone. Voici la bouteille :

Il a écrit (en anglais) : « La cousine de ma mère. Ça ressemble plus à une insulte qu’à un vin. » Il dit ça parce qu’en anglais, il y a beaucoup de blagues puériles qui finissent par « Your Mom » (ta mère). Mais ce qui a attiré l’attention de ses lecteurs, c’était l’étiquette, qui dit « Vin de France ». Un commentaire : « L’appellation « vin de France » au lieu des cépages ou de la région annonce un beau mélange de tout ce qui est invendable. » Et un autre (traduit de l’anglais) : « « Vin de France » veut juste dire du vinaigre ».

Je comprends le scepticisme. Si j’allais vous donner un vin californien, il viendrait soit de Napa soit de Sonoma. Peut-être de San Luis Obispo. Mais on saurait ça de l’étiquette. « Vin de Californie » voudrait dire quelque chose comme ça :

©️Peter Vella

Ça dit en anglais « Bourgogne : Vin de table de Californie ». C’est 5 litres dans une boîte ! Les raisins peuvent venir de n’importe où, tant que le vin est fermenté ici. Si nous voulons dire qu’un vin californien est de grande qualité, il portera une appellation comme Rutherford ou Russian River, jamais « Vin de Californie ».

Il s’avère que c’est une nouvelle catégorie, de 2009, il reste donc moins connue. Cette catégorie remplace « vin de table », mais il ne veut pas dire seulement le pinard. Selon le lien :

Toute AOP et toute IGP possède son propre catalogue de cépages autorisés. Seule la culture de ces cépages dans l’aire géographique délimitée donne droit à l’AOC ou l’IGP. Si on cultive d’autres cépages, on se retrouve automatiquement estampillé « Vin de France »

On trouve des étiquettes dans cette catégorie qu’on ne trouverait jamais dans une AOC. Voici des exemples grâce aux commentateurs sous le post de M. Taylor :

Alors, si un Vin de France ne doit pas être quelque chose de basse qualité, pourquoi est-ce que les commentateurs pensent que c’est du vinaigre ou invendable ? Selon cet article en anglais, 74% du volume de Vins de France à été exporté en 2019. C’est en premier pour vendre à l’étranger, où le mot « France » tout seul en dira plus aux consommateurs que « Anjou-Coteaux-de-la-Loire » (pour en choisir un par hasard).

Je doute que j’achèterai des Vins de France pour le blog. Cette catégorie est contraire à mon but, d’explorer chaque lieu en détail. Mais je suis heureux d’avoir appris que les commentateurs ont eu tort — un Vin de France peut être très bien !

3 réflexions au sujet de « Qu’est-ce que c’est qu’un « Vin de France » ? »

  1. Bernard Bel

    C’est amusant de voir que le mot « France » peut avoir une conotation positive à l’étranger et négative en France ! C’est l’inverse des « blagues belges » 😉

    Pour les étiquettes humoristiques, « jus de chaussettes » me rappelle une anecdote amusante dans un « pince-fesses » (une réception) à une ambassade de France. L’expression « jus de chaussettes » désigne en général du très mauvais café. J’étais à la réception avec un universitaire allemand fier de parler le français. Quand on a servi le café ils s’est écrié : « Ah ! du jus de chaussettes ! » et il y a eu un grand silence… J’ai fait semblant de ne pas le connaître. Il m’est aussi arrivé de faire la même bêtise à l’ambassade d’Autriche en disant une phrase en argot autrichien à l’ambassadeur… 😉

    Aimé par 1 personne

    Répondre
      1. Bernard Bel

        Elles sont excellentes pour montrer cette arrogance de beaucoup de Français quand ils s’adressent à des étrangers.
        Bien sûr, ce qu’on appelle « blague belge » en France est une blague pour se moquer des Belges — assez semblable à celles des Américains sur les Irlandais, ou encore des gens de Delhi sur les Sikhs, des Belges sur les Hollandais etc. Les moqueries (et parfois méchancetés) par-delà les frontières sont un phénomène universel !
        Quand nous sommes avec des amis belges, nous échangeons souvent les blagues de nos cultures respectives. En tout cas, nos voisins ont un sens extraordinaire de l’humour… Les humoristes qui ont du succès en France sont souvent des Belges ou des Québécois.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s