Je découvre la Haute-Corse

On traverse maintenant l’île de Corse pour visiter le 2B, la Haute-Corse. D’habitude, je vous parle du nombre d’habitants, mais ça fait 3 jours depuis que le site INSEE ne marche pas. Il n’y a que 180 000 d’habitants, alors il y a plus de gens qu’en Corse-du-Sud (157 000), mais pas trop. Les habitants sont également nommés corses comme ceux de Corse-du-Sud.

Nous avons déjà parlé de l’histoire de l’île en tant que territoire français. Comme Corse-du-Sud est chez Napoléon, Haute-Corse est chez Pascal Paoli, qui a lutté pour l’indépendance de la corse. On parlera de lui ci-dessous.

On commence avec la ville de Bastia, la préfecture de Haute-Corse. Depuis des siècles, c’est le lis grand port de commerce sur l’île. Le Vieux Port (2 étoiles Michelin) n’est plus le site commercial, mais il reste encore des pêcheurs et des bateaux privés, ainsi que beaucoup de restos et sites touristiques. Le musée de Bastia (1 étoile) est situé dans l’ancien palais des Gouverneurs, et on y trouve de nombreuses expositions sur l’histoire corse. Juste en dehors de Bastia, on trouve l’ancienne cathédrale de Nebbio (2 étoiles) qui vient du XIIe siècle, et l’incroyable plage du Cap Corse (3 étoiles) où on peut faire de la plongée et visiter de beaux petits villages.

Si vous voulez faire le « tour Pascal Paoli », on commence à sa maison natale, à Morosaglia (0 étoiles) près de la belle vallée de La Castagniccia (2 étoiles). Visitez aussi sa statue à Corte, puis la Citadelle de Corte (1 étoile), où on se trouve le Musée de la Corse, l’office de tourisme, et le musée d’art FRAC. Finalement, visitez l’Île-Rousse, une cité fondée par Paoli lui-même pour avoir un port que les gênes ne contrôleraient pas. Pendant que vous êtes là, visitez le buste de Paoli en face de l’église de l’Imacculée-Conception (0 étoiles).

Il y a quelques autres joyaux de Haute-Corse. Juste en dehors de l’Île-Rousse, il y a la vallée de La Balagne (3 étoiles), où on trouve le parc naturel régional de Corse. Ne ratez pas la Citadelle de Calvi (2 étoiles), construit de 1483 au XVIIe siècle contre ce qui appelle Wikipédia « la menace franco-turque » (vous ne lirez pas trop souvent cette expression !). À la Citadelle, on se trouve la maison natale d’un navigateur, un Christophe Colomb. Vous avez peut-être entendu parler de lui ? (Il y a des doutes, mais j’accepte toujours les revendications français contre le reste du monde !) Finalement, si vous adorez faire de la randonnée, et votre colonne vertébrale ne ressemble pas du tout la mienne, faites une randonnée au Monte Renoso, le plus haut sommet de Corse (3 étoiles).

Vous savez que je demande toujours, qui sont les habitants les plus connus du département. On a une surprise — Henry Padovani, guitariste original de The Police — oui, avec Sting — né à Bastia. Joseph Bonaparte a été né à Corte, bien que sa famille soit plus liée à Corse-du-Sud. Antoine de Saint-Exupéry n’y a habité que pendant les deux dernières semaines de sa vie, mais son dernier vol en tant que pilote est sorti de l’aéroport de Bastia-Poretta.

Pour conclure, je parle toujours de la cuisine départementale, mais il n’y a aucune différence entre la Haute-Corse et la Corse-du-Sud. Demain, je ferai mon dîner départemental, puis j’ai une autre histoire sur une entreprise de Haute-Corse, ensuite on reviendra dans l’Hexagone.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s