La Coca originale

Tout le monde connaît la réplique dans L’Aile ou La Cuisse — « Avec du Coca-Cola ? No, with Beaujolais Nouveau ! » :

Et beaucoup de monde savent qu’il était une fois, il y avait de la cocaïne dans le soda célèbre. Mais ce que tout le monde ne le sait pas ? Que le Coca-Cola n’était pas du tout la première boisson appelée « Coca » ! C’était un vin corse, et c’est le sujet de notre histoire, grâce au magazine France-Amérique.

Affiche par Jules Chéret, Domaine public

En 1863, un pharmacien corse, Angelo Mariani, avait l’idée de mélanger des feuilles de coca avec du vin blanc corse. En tant que je ne trouve aucun vin corse ici, je suppose qu’il a eu la bonne idée. Ce « Vin Mariani » a vite trouvé beaucoup de succès. 5 ans plus tard, en 1868, M. Mariani à déménagé à Paris, à remplacé le vin blanc corse par du vin bordeaux rouge, et le produit s’est appelé « Coca Mariani ».

En 1885 — un peu plus tard — un pharmacien américain, John Pemberton, a copié le vin Mariani. Selon France-Amérique :

Avec le succès vinrent les contrefaçons. Une vingtaine d’imitations seront commercialisées aux Etats-Unis, parmi lesquelles le French Wine Coca de John Pemberton, un pharmacien d’Atlanta. « Mariani & Co., à Paris, prépare un Vin de Coca extrêmement populaire », explique-t-il dans un entretien à la presse publié en mars 1885. « J’ai observé de très près la formule française la plus approuvée, ne m’en écartant que lorsque je me suis assuré par ma propre longue expérimentation et les informations directes de correspondants intelligents en Amérique du Sud que je pourrais [l’]améliorer […]. Je crois que je produis maintenant une meilleure préparation que celle de Mariani. »

Coca-Cola vs Coca Mariani : une querelle franco-américaine

Mais grâce aux ligues de tempérance, M. Pemberton ne pouvait pas vendre un vin — alors il a changé le vin pour des autres ingrédients :

John Pemberton remplace alors le vin dans sa boisson par un mélange d’huiles essentielles, de sucre et d’acide citrique : le sirop ainsi obtenu, dissout dans de l’eau gazeuse, est vendu dans les pharmacies de la ville à partir du mois de mai 1886. Le Coca-Cola était né. Selon le journaliste américain Mark Pendergrast, auteur d’une histoire (officieuse) de la marque, « Vin Mariani est en fait le grand-père de Coca-Cola ».

Alors, pas de question que Coca-Cola n’a pas les droits exclusifs au mot « Coca », n’est-ce pas ? Pas si vite. Le Vin Mariani a disparu après que plusieurs pays aient banni la coca. En 2014, un autre corse, Christophe Mariani — aucune relation — a eu l’dée de relancer le Coca Mariani. Mais la société Coca-Cola ne veut pas que quiconque nomme sa boisson « Coca ». Elle a poursuivi M. Mariani pour faire annuler sa marque, et il y aura une décision de l’Office de l’Union Européenne pour la propriété intellectuelle d’ici septembre.

Je ne suis pas avocat, mais j’ai quelques brevets, alors je connais un peu la loi de la propriété intellectuelle. C’est évident que la marque Mariani a été abandonnée. Mais c’est également évident que Coca-Cola n’a pas la priorité et que leur marque n’est pas du tout pour une boisson alcoolisée. En tant que M. Mariani ne veut vendre que du vin, je crois qu’il a le meilleur argument.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s