Nos pires fromages, votre faute

En 2020, avant de commencer à écrire ce blog, je m’exprimerais parfois sur un site appelé Quora. C’est un site où on peut demander des questions sur n’importe quel sujet, et les utilisateurs écrivent des réponses. J’y étais actif en anglais à partir de 2012, mais le site est devenu plein d’escrocs. C’était mieux en français qu’en anglais, mais c’est de moins en moins le cas alors bien que j’y aie fait quelques belles connaissances, je ne m’intéresse plus à écrire là-bas. Je mentionne ça parce que la chose la plus populaire que j’y ai écrit, c’était sur la question « Que fait la France mieux que les USA ? »

À moins que ce soit votre première visite ici, rien de ce que j’ai écrit ne vous surprendra. Mais ma réponse attire toujours deux sortes de commentaires : 1) Vous êtes con, je me suis expatrié avec plaisir, ou 2) vous avez oublié quelque chose. Il y a en fait une troisième sorte, que j’adore, un peu analphabète — pourquoi est-ce que vous vous êtes expatrié si vous vous sentiez comme ça ? Ces gens ont raté ma toute première phrase, mais l’erreur me fait chaud au cœur.

Mais je ne vous dis pas tout ça pour parler de Quora, sauf pour la chose que j’entends la plus souvent que j’ai ratée. C’est le fromage. Comme le Général de Gaulle a dit, « Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? » Et c’est vrai, nous avons beaucoup moins de variétés de fromage, et les plus communs sont aussi les pires. En fait, c’est illégal d’appeler le truc le plus commun « cheese » (fromage) — il faut l’appeler « cheese product » (produit fromagesque ? au fromage ? fait semblant du fromage ? Difficile de choisir.). On l’appelle « American cheese » et l’emballage dit « Fait toujours avec du lait », parce que sinon personne ne le saurait (c’est plein d’huile végétale). Les marques les plus connues du fromage américain sont Kraft et Velveeta, et les deux appartiennent à Kraft Heinz, une entreprise américaine.

Remarquez, s’il vous plaît, que le Velveeta n’est même pas gardé au frigo :

C’est donc quoi le problème ? J’ai récemment trouvé cet article (en anglais), qui parle de deux usines dans le Wisconsin, d’une entreprise appelée Bel Brands. Et qui est le propriétaire ? C’est Fromageries Bel, qui fait partie du Groupe Bel. Allons-y, on va faire le tour de ce que vous nous avez fait.

Voilà, la « boule de fromage aux amandes » Kaukauna, en versions « nature » et « au Porto ». Pendant des décennies j’ai refusé de goûter du vin Porto, parce que je pensais qu’il avait le même goût que ce truc.

Cet autre fromage appelé Kaukauna était anciennement connu sous le nom « Wispride » (c’est à dire « Wisconsin pride » ou « fierté du Wisconsin »). Ma mère préparait des sandwiches avec ce fromage et de la fausse charcuterie « bologna » quand j’étais au primaire. Ça fait plus de 30 ans depuis la dernière fois où je l’ai mangé. Pas assez.

Et maintenant on arrive vers deux produits avec des étiquettes familières. Mais il y a des différences. D’abord, tout le monde connaît « La Vache Qui Rit ». En anglais, elle s’appelle « Laughing Cow. »

Mais qu’est-ce que ça dit ? « Made with REAL CHEESE » ou « Fait avec du VRAI FROMAGE ». En France, il n’y a que 4 ingrédients : LAIT frais écrémé pasteurisé réhydraté 49% (origine : France), FROMAGES, BEURRE, concentré des minéraux du LAIT. Aux États-Unis ?

Cheddar, Semisoft and Swiss Cheese (Pasteurized Milk And Part-Skim Milk, Cultures, Salt, Enzymes), Whey, Milk Protein Concentrate, Water, Skim Milk, Sodium Polyphosphate, Tricalcium Phosphate, Salt, Citric Acid.

Laughing Cow

On pourrait dire « FROMAGES » pour les deux premiers, comme la liste française. Mais il y a trois conservateurs dans ce fromage qui n’existent pas dans la version française. Et pas de beurre. C’est un produit inférieur.

Finalement, vous connaissez celui-ci :

Mais qu’est-ce que ça dit sur chaque boîte ? « 100% REAL CHEESE » ou « 100 % VRAI FROMAGE ». Encore une fois, on l’aurait pas su. Il n’y a que 4 ingrédients dans la version française — et 5 chez moi. La différence est encore prononcée « de l’huile végétale ».

Il faut que j’avoue que le Kaukauna existe depuis 1928, bien avant l’arrivée du Groupe Bel aux États-Unis. Mais vous contrôlez ce fromage maintenant — vous pourriez nous sauver !

6 réflexions au sujet de « Nos pires fromages, votre faute »

  1. Maman lyonnaise

    Bonsoir,
    Merci pour ces découvertes fromagères très… USA ! Sans vouloir manquer de respect à nos amis américains, cela ne me fait pas du tout envie. En particulier le Kaukauna, son aspect est quelque peu rebutant.
    Quant aux grands classiques La Vache Qui Rit et Babybel, j’ignorais que Bel était présent aux Etats-Unis d’Amérique et je ne me rappelle pas en avoir vu lorsque j’étais à NYC. Le prix en revanche est complètement exorbitant pour un produit fabriqué localement.
    Je comprends par contre, en voyant cela, que les américains soient dégoûtés de voir les français manger des fromages aux aspects de cailloux recouverts de moisi !!
    Belle soirée !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  2. jkcohen

    We have been lucky. Costco has actual cheeses, albeit in 1-pound hunks – the Comte is especially good, the Brie less so. More recently, we’ve had Humboldt Fog and Appenzell from Gelson’s. It’s not a cheese wasteland, but you get what you pay for.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  3. Bernard Bel

    Les fromages du groupe « fromagerie Bel » (ce n’est pas ma famille !) sont du « bas de gamme » ici. Leur seul intérêt est de se conserver longtemps, justement parce qu’ils ne mûrissent pas et ne contiennent plus aucune bactérie… Avec le Brie, le Comté, le Roquefort etc., on est dans un autre monde, celui des fromages affinés au lait cru. J’ai lu qu’on peut en acheter aux USA mais à des prix certainement plus élevés.

    Une conséquence est que la plupart des publications sur des régimes LCHF (low-carb/high-fat) faibles en glucides ne suggèrent pas la consommation de fromages, étant publiées en Amérique du Nord où leur qualité est rare et chère, ou du moins les coutumes différentes. On est obligé de rectifier en rappelant qu’en France on a un choix important de bons fromages qui ne contiennent que du lait et qui sont des sources riches de calories, protéines et graisses saturées. Et encore, il faut faire face au mythe du cholestérol supposé boucher les artères (https://lebonheurestpossible.org/pourquoi-diminuer-le-cholesterol/) !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. jeliotb Auteur de l’article

      Ici, le régime LCHF le plus connu est celui appelé « Atkins » (d’après un médecin). C’est fameux pour son avis qu’il ne faut pas manger que de la viande dans toutes ses formes — du lard, des steaks, des burgers (avec de la laitue au lieu de pain) — mais pas de fromage.

      Aimé par 1 personne

      Répondre
      1. Bernard Bel

        Atkins a été très critiqué — mais je ne vais pas lancer ce débat ! En ce moment je vois surtout des publications et forums sur le « paléo » qui est aussi sans fromage et sur le « cétogène » aussi sans fromage chez la plupart des pratiquants nord-américains. La confusion provient aussi de l’élimination de « tous les laitages » (pour lutter contre l’obésité et le diabète) alors que les fromages affinés ne contiennent pas de lactose, qui est le principal nutriment à éviter.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s