Un repas ainois

Pour faire un repas ainois, j’ai choisi deux recettes de citrouille. Mais vous n’en voyez qu’une? Oui, j’ai trop brûlé mon gâteau. Oups!

Mais il y a encore deux plats typiques de l’Ain ici. Tout d’abord, la soupe bressane au potiron, qu’on fait avec du potiron, du beurre, et du poireau. Dans l’Ain, cette soupe est servie avec des pâtes cuites au lait, mais j’avais déjà du pain, et je ne savais pas que j’allais brûler mon gâteau.

L’autre plat typique de l’Ain est le fromage Comté. C’est vraiment cher aux É-U — 50 €/kg — mais ça coûte le même pour un fromage qui ne passe que 2 mois au cave et un fromage qui passe 24 mois en cave. Nous sommes fous ici, non?

Le pain est quelque chose de spéciale. C’est le pain au levain Boudin de Californie. Ça vient d’une recette d’immigrants français. Je vais vous raconter cette histoire une autre fois.

Plus tard cette semaine, je vais refaire le gâteau. Je vais aussi partager ma propre recette de macarons à la citrouille. Ce sont délicieux! Si les ainois aiment autant que moi la citrouille et le potiron, nous nous entendrons très bien!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s