Un bref détour par la Nouvelle-Orléans

J’ai reçu un commentaire très gentil d’une lectrice américaine qui habite à la ville la plus française des États-Unis. Ça me rappelle quelque chose que je voulais partager avec mes amis français. Mais d’abord, une petite histoire de ma famille.

Ma grand-mère maternelle est née en 1920. À la fin des années 1930s, elle s’est enregistré à l’université Tulane, à la Nouvelle-Orléans. Elle avait le mal du pays pour son état du New Jersey, alors elle l’a quitté après un an et est rentrée au New Jersey. (C’est bizarre — je ne peux pas imaginer avoir le mal du pays ni pour l’Allemagne ni pour le New Jersey. Même raison.) Quand même, elle a toujours manqué la Nouvelle-Orléans, donc en 2001, j’ai voyagé là-bas avec elle et mon frère.

Peut-être la chose la plus connue de cette ville est la musique jazz, et l’une de mes chansons préférées de la Nouvelle-Orléans s’appelle «Eh La Bas». C’est en français, mais la version de la Louisiane. Voilà :

Si vous voyagez en Louisiane, elle sera à la fois très familière et très inconnue. Il y a quatre grands restaurants là-bas d’origine française : Antoine’s, Arnaud’s, Galatoire’s, et Commander’s Palace. (Pour info, en anglais on dit «’s» au lieu de «de», donc «Le resto d’Antoine», &c.) Il y a beaucoup de grands restaurants plus nouveaux que ceux-ci, mais ce sont la vieille Nouvelle-Orléans.

Il y a aussi un grand marché en plein air appelé «French Market» («Le Marché Français») :

(Source)

Et près du French Market, il y a un café très célèbre, le Café du Monde, où on peut manger des beignets et boire du café à la chicorée. Voilà :

(Source)

Près de chez moi, à Disneyland, il y a un restaurant appelé «Ralph Brennan’s Jazz Kitchen». La famille Brennan est très bien connue à la Nouvelle-Orléans, et dans le resto ici, ils utilisent le mélange à pâtisserie du Café du Monde pour leurs beignets. C’était l’un de mes restos préférés ici pendant des années, mais il y a quelques années, ils ont enlevé beaucoup de choses du menu.

Il y a beaucoup plus de choses que je pourrais vous montrer de la Nouvelle-Orléans, mais ça suffit à l’instant.

3 réflexions au sujet de « Un bref détour par la Nouvelle-Orléans »

  1. jlohbig

    Merci beaucoup pour votre hommage à notre ville! C’était très sympa. J’aimais beaucoup la chanson que vous avez partagé; je ne l’ai pas entendu avant. Malheureusement, le French Market reste fermé depuis l’ouragan Katrina, mais il y a plein d’autres restaurants et magasins français pour s’en profiter. Par exemple, mon mari et moi, nous venons d’aller au resto “N7,” nommé après l’ancienne autoroute National 7, la route des vacances (comme notre route 66.). On a trouvé la nourriture magnifique, le menu de vins incroyable (presque 20 pages), et l’ambiance très sympa (on mange au terrace avec un tourne-disque jouant à l’arrière et des serveurs français.). Si vous vous trouvez à la Nouvelle-Orléans encore, vous devez y aller!

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s