Le Roi en jaune

Je vous ai fait une promesse d’expliquer ce que le livre «Le Roi en jaune» a à voir avec mon amour du pays de France. J’ai recherché, et alors qu’on peut trouver une traduction du livre en français (sorti en 2009), elle reste peu connue. La plupart de sa page de Wikipédia est vide.

D’abord, l’idée centrale du livre est qu’il y a une pièce de théâtre, «Le Roi en jaune», qui a été publiée en Europe et plus tard, aux États-Unis. La pièce raconte l’histoire d’une famille royale qui habite sur un autre planète, près de l’étoile Aldébaran. Les habitants de ce planète sont aussi des êtres humains; cette histoire n’a rien à voir avec des extra-terrestres. En tout cas, la famille perd sa royaume à un démon appelé «Le Roi en jaune». La pièce est peut-être magique, et une performance peut attirer le vrai démon. Ou elle est peut-être absurde, et ceux qui croient au Roi en jaune sont fous. Dans les histoires, ce n’est pas clair aux personnages, mais c’est clair au lecteur — la magique est réelle, et le Roi existe vraiment.

Il y a dix histoires dans ce livre. Deux se passe à New York, et la reste en France, la plupart à Paris. Je ne sais pas si l’auteur connaissait bien la géographie de Paris; je n’avais donc aucune idée si on peut trouver tous les lieux dans ce livre. Ce que je peux vous dire c’est qu’il aimait écrire de la poésie en français, souvent en forme d’épigramme. Pour moi, ces épigrammes étaient toutes mystérieuses jusqu’à cette année. Voici un exemple :

« Ferme tes yeux à demi,

Croise tes bras sur ton sein,

Et de ton coeur endormi

Chasse à jamais tout dessein. »

« Je chante la nature,

Les étoiles du soir, les larmes du matin,

Les couchers de soleil à l’horizon lointain,

Le ciel qui parle au coeur d’existence future ! »

(Source)

Mes histoires préférées dans ce livre sont celles qui traitent du Roi, mais il y a un autre qui est un hommage à un auteur français, Théophile Gautier. L’histoire dans «Le Roi en jaune» s’appelle «La Demoiselle d’Ys». Elle s’agit d’un homme qui s’endort dans une forêt, et quand il se réveille, il y a une femme appelée Jeanne d’Ys qui le trouve. Ils passent une bonne semaine ensemble, tombent amoureux…et ensuite elle disparaît. M. Gautier a écrit une histoire similaire plus tôt, dans son roman Arria Marcella

Grâce à Internet, je peux voir qu’il est probable que ses lieux n’existent vraiment pas. Par exemple, Google Maps ne peut trouver aucune «Rue Barrée» à Paris. Mais ça ne me dérange pas. Ce qui est important c’est que ça m’a donné envie de chercher la magie en France. Et je l’ai trouvé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s