Un intermède musical

Je ne sais pas pourquoi j’ai tellement de mal à finir mon article sur la Corse-du-Sud. Mais je vous promets qu’il apparaîtra demain. Pendant ce temps-là, profitez de mon enregistrement préféré de n’importe quelle œuvre française, la Danse Macabre de Camille Saint-Saëns. Celui-ci vient de la meilleure marque américaine pour les enregistrements, Reference Recordings, et la performance reste la meilleure que je connaisse de cette magnifique œuvre. Je vous recommande fortement l’album entier, non compressé si possible, Mephisto & Co.

Une petite histoire amusante : j’ai trouvé cet album en 2003, en assistant à une exposition de produits audio à San Francisco. J’ai déjà très bien connu cette œuvre à cause de mes études musicales à l’université, mais cet enregistrement était si parfait que j’ai fermé les yeux pour l’écouter — et quand il s’est terminé, tout le monde se moquait de moi ! Pourquoi ? Parce que j’avais commencé à diriger et je ne le savais pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s