Sûrement, il l’a demandé

Il y a des semaines où écrire sur Le Canard enchaîné n’est que du bonheur. Puis il y a celles où quelque chose de grave s’est passé. Cette semaine est malheureusement de la dernière variété alors commençons directement avec la chose grave.

Si vous étiez lié avec moi sur Facebook, vous pourriez rechercher toutes les 12 années de mon fil d’actualité sans trouver un seul avis politique. Dès le départ, c’était un choix — ne pas parler de la politique ni de la religion parce que ces arguments ne servent à rien. Puis tout le monde ici est devenu des ayatollahs — je choisis ce mot exprès — et disent que si vous n’êtes pas d’accord avec eux sur même un seul sujet, on ne peut plus être amis, ou pire. (Cette semaine on m’a prévenu que je n’avais pas le droit de partager un article satirique car l’auteur était à sa droite. L’article traitait des relations entre les parents et les ados, rien de partisan.) N’imaginez pas que je parle seulement d’un parti politique ou une région — c’est le pays entier. Disons qu’il y a beaucoup de choses dont vous n’entendez jamais parler dans la presse française.

Alors il y a un certain genre de personne ici qui entend parler de ce qui est arrivé à Salman Rushdie cette semaine et dit « Je n’aime pas la violence, mais s’il ne voulait pas que ça lui arrive, il n’aurait jamais dû écrire son livre. » Ça a commencé dès qu’il a publié ce livre, avec notre ancien président, Jimmy Carter. En 2015, 242 de nos écrivains les plus honteux ont défendu l’attaque contre Charlie Hebdo — ils diraient qu’ils ont condamné la violence, mais qu’ils l’ont comprise. (Deux derniers liens en anglais.)

Moi, je ne « comprendrai » jamais.

On revient au sujet des incendies. C’est vrai qu’il y a de nouveaux pompiers venus d’Allemagne, d’Autriche, de Roumanie et de Pologne pour lutter contre les incendies en Gironde. Je ne comprendrai jamais les pyromanes non plus.

Je ne me souviens pas si je l’ai déjà dit, mais j’admire tellement les centrales nucléaires françaises. On l’interdit en Californie et on demande en même temps pourquoi il y a des pénuries d’énergie. En Ukraine, il y a un risque en ce moment que les russes feront sauter une centrale. Mais comme Le Canard nous dit, il y a malheureusement des problèmes avec celles en France, à cause de problèmes avec les tuyaux, pas de bombardements. Il y en a d’autres avec des risques à cause de la sécheresse.

Ça nous amène à notre dernier dessin. Notre tour n’est toujours pas arrivé dans les Hautes-Pyrénées. Mais c’est apparemment le temps de parler de Lourdes !

Moi, j’ai deux problèmes avec ce corps maudit où une visite à Lourdes ne pourrait pas faire pire que mes cachets inutiles.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

2 réflexions au sujet de « Sûrement, il l’a demandé »

  1. Bernard Bel

    En France, principalement avec Facebook et Twitter, on assiste à la même polarisation des opinions/émotions que probablement partout ailleurs. Je consulte des messages de toutes provenances, y compris Breitbart aux USA ou d’autres sources classées à « l’extrême droite », en essayant de comprendre leurs modes de raisonnement. J’ai mon idée sur de nombreux sujets polémiques mais j’évite de la partager pour ne pas couper les liens et ne pas être immédiatement étiqueté sur un amalgame d’opinions.
    Si j’écris un article (avec références scientifiques) mettant en doute l’efficacité ou la sécurité d’un vaccin, quel que soit le contenu je serai immédiatement relégué parmi les « antivax » — autrefois « pro-Trump » et « terre-plate », aujourd’hui « pro-Poutine » etc., bien que ces sujets n’aient rien à voir. Mais simplement parce que de nombreuses personnes maladroites (et souvent pas très bien informées) se sont installées dans une posture « anti-système » qui agrège toutes ces opinions.
    Tous ces classements relèvent en effet de l’opinion (c’est avec ça aussi que des scientifiques fabriquent des « consensus ») mais surtout d’un émotionnel qui résiste à tout esprit critique.
    Malgré les apparences, « Le Canard » aussi ne reste pas neutre. Des « pro-nucléaire » lui reprochent de trop parler des incidents et dysfonctionnements de nos centrales nucléaires, ce qui me va bien car je n’ai jamais eu confiance dans ce choix technologique. Par contre je les ai trouvés trop conformistes, pas assez critiques des options suivies pour la crise sanitaire, alors que des scientifiques de haut niveau (je ne parle pas de Raoult) avaient exprimé de fortes réserves jusqu’à ce qu’on les censure sur les « réseaux ».
    Il me semble qu’il n’y a pas beaucoup de vraies plateformes de discussion (hors opinions/émotions) dans l’internet francophone pour ce qui touche à la santé et à l’écologie. Je préfère certains fils de discussion sur Quora anglophone, sachant que votre expérience est bien différente… L’herbe est toujours plus verte de l’autre côté de… l’Atlantique ! 😉

    J’aime

    Répondre
  2. Ping : Épisode 23 | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s