J’ai des fans !

J’allais vous écrire la recette des pralines de la Nouvelle-Orléans aujourd’hui. Ça devra attendre jusqu’à mercredi maintenant, car demain est consacré au Canard. Ce dernier week-end j’ai laissé un commentaire sur l’une de mes pages préférées de Facebook, Complots faciles pour briller en société. Ça a combiné deux de mes idées fixes, le foie gras (pour) et le mot états-unien (contre). Voilà le mème qui a tout lancé :

Source

D’abord, je ne me suis pas plaint de la blague sur le « gavage des enfants ». Cette photo n’est pas typique, mais c’est un fait que dans tous les 50 états, au moins 20 % des adultes sont obèses (dont 30 % des californiens, bande de gourmands), et environ 20 % des enfants partout dans le pays. (Liens en anglais.)

J’ai laissé un commentaire, et oui, je suis au courant de l’erreur. « Nous l’avons » ou « on l’a », pas les deux en même temps.

On aurait pensé que j’avais mis le feu à une usine de feux d’artifice. Il s’est avéré qu’il y avait trois genres d’idées fixes que j’ai mises en colère — les vegans, les « amoureux » des États-Unis ET un groupe complètement inattendu, les analphabètes. Vous êtes tous lettrés, alors je vais pas vous faire deviner.

Ils croyaient que j’ai blâmé « les états francophones » pour ce problème. Comme s’il y en a plusieurs ici, peu importe la Louisiane. Moi, je ne blâme pas habituellement les groupes pour des problèmes personnels, mais on est arrivés dans une vieille blague allemande des années 30s. (Je l’ai appris il y a 30 ans dans un livre d’histoire.)

Un vieux juif se promène dans la rue à Berlin quand il est agressé par un gang. Ils le cognent, il tombe, puis le leader lui demande : « Juif, qui est responsable de la guerre ? »

Le vieux répond : « Les juifs, et les cyclistes. »

Le leader est perplexe : « Mais pourquoi les cyclistes ? »

Et le vieux répond : « Pourquoi les juifs ? »

Vous imaginez que je plaisante. Hélas, non :

Aux États-Unis, la pire chose que l’on peut appeler quelqu’un est « raciste ». On risque de perdre tout si ça arrive. Alors, j’étais aussi malpoli que vous avez jamais vu de moi :

Double peine. Maintenant, ce monsieur est bien contrarié :

Mais pire, j’ai mis le feu partout. Il ne faut absolument pas être étranger et dire « apprenez à lire » aux autochtones. C’est pire qu’avoir dit « Le cheddar est mieux que le Comté » ou « J’adore le champagne californien ». Surtout après une faute de conjugaison, puis une d’orthographe ! Après cet échange, le déluge.

Il reste plus de 200 commentaires, après que plusieurs douzaines aient été supprimés. Mais encore une fois, impossible de dépasser la bienveillance des internautes — à ne pas confondre avec vous en général.

J’apprécie au moins que ce monsieur m’imaginait déjà là. De sa bouche aux oreilles du Bon Dieu, comme on dit :

J’apprécie sincèrement que l’une de ces deux a essayé de dire « faut pas lui traiter comme une piñata », mais peu importe — on a des sorcières à brûler !

Et il y avait ceux qui avaient des haches à moudre, comme on dirait en anglais (pensez à « compte à régler »). Voilà une canadienne qui a gentiment suivi un français qui s’était plaint du mot « américain ».

Voilà, c’est ça en bas — elle ne veut pas être prise pour une de nous. Croyez-moi, madame, j’ai pas envie d’être associé avec vous non plus. Pour être clair, je suis fier de mes connaissances canadiennes ; c’est juste celle-ci que je veux ignorer.

Ce n’est pas une plainte contre les Français en tant qu’un groupe. Il y a des gens pas faciles à vivre partout. C’est juste pas toujours des sucettes et des arcs-en-ciel.

13 réflexions au sujet de « J’ai des fans ! »

  1. jeanlouispaulmarchal

    Bonjour,

    Il me semble que là, il y a quelque chose qui peut être éclairé par ce qui est arrivé à Cicéron. Nous pouvons également penser au mouvement des Jésuites au Japon.

    Les Jésuites, en premier lieu : Partout où les Jésuites vont, ils sont plus ‘forts » que les locaux dans la langue du local. Ils bossent plus et ils ont la foi.

    Il faui savoir ce qui est arrivé aux Jésuites au Japon. Les japonais en ont fait un massacre.

    Cicéron, maintenant : Les amis de Cicéron ont été fatigués de ses belles écritures en langue latine, et pour être certain, il slui ont appliqué la règle de lui envoyer un soldat d’élite de l’armée romaine lui couper la têt et les mains.

    Donc il y a un clair avantage au virtuel.

    Les coupeurs de tête virtuel ne font pas de grand dommages.

    Maintenant, tout à fait sérieusement, grâce au grand enquêteur de la Police de Los Angeles Colombo, nous savons qu’il y des vins excellents en Californie !

    par ailleurs, j’ai un ami dans les affaires qui fait venir un Champagne honnête qui vient de quelque part aux USA et qui ne coûte que 15 euros, moins de vingt dollars.

    A New York je me souviens bien de Moet et Chandon à 80 dollars la bouteille en 1981 à 1984. Le vin Français était très cher.

    Au Canada, que j’ai visité en 2015, les vins sont das de merveilleuses boutiques, mais c’est beaucoup beaucoup trop cher.

    Une bonne bouteille de Bordeaux doit pouvoir avoir son équivalent à peu près partout dans le monde et 5 dollars la bouteille me parait être un prix honnête.

    Cordialement

    Jean Marchal

    06 07 96 92 43

    Aimé par 2 personnes

    Répondre
  2. les2olibrius

    Dès qu’à partir d’une remarque unique le lecteur systématise, généralise, nous fait entrer dans des cases prédéfinies… C’est la foire à neu neu ! Une seule interprétation dévalorisante d’une remarque énoncée avec les meilleures intentions du monde et c’est parti : on vous catalogue sans état d’âme ! L’homme est un loup pour l’homme. Les « tu as dit… » Ou « tu n’as pas dit… » Sont déjà des empoisonnements de la conversation orale mais alors les reproches sur 3 mots écrits qu’on ne peut plus supprimer ni reformuler, fondés sur une interprétation qu’on lui affirme erronée mais que l’autre privilégie sans rien vouloir savoir… Font que souvent plus on se parle et moins on se comprend! Je compatis, Justin, et vous promets que je ne vous enfermerai dans aucune catégorie.

    Aimé par 2 personnes

    Répondre
    1. jeliotb Auteur de l’article

      Je ne trouve jamais ce genre de comportement parmi les visiteurs ici, et mes amis sur Facebook non plus. Ceux qui prennent le temps pour me comprendre savent que vous n’avez pas de meilleurs amis à l’étranger et en retour, j’accepte que les critiques que je reçois ici soient de bonne foi.

      Mais oh là là, il me semble que certains veulent trouver n’importe quel américain juste pour RÂLER. Le truc avec les voitures m’a bien choqué, car évidemment, je n’ai aucun pouvoir en ce qui concerne les imports !

      Aimé par 1 personne

      Répondre
      1. les2olibrius

        Alors vous, c’est être défini comme « l’Americain de service » qui a posé problème. Pour moi ce fut parfois d’être prise pour « l’archétype du prof. » à descendre en flèche pour se venger des adultes ou encore l’une de ces « satanées bonnes-femmes » qui veulent en finir avec le patriarcat ou encore « c’te vieille » ou « c’te grosse »… etc. Vous êtes
        « Justin, webmestre de jeliotb » et pour moi vous êtes un type respectable dont les articles m’apprennent beaucoup sur la vie et me cultivent. Merci.

        Aimé par 3 personnes

  3. Náriël

    Ah, la magie des réseaux sociaux… Tu n’as même plus besoin de tendre une allumette allumée pour que le débat s’enflamme, l’allumette suffit 😏
    J’ai arrêté de lire les commentaires sur cette page et sur quasiment tout FB pour préserver ma santé mentale 😅 Mais par curiosité, j’ai été voir la publication après la lecture du ton article, autant de 1er degré sur une page de 2nd degré, c’est magique 🤷‍♀️ Ce qui me tue le plus, ce sont les « analphabètes », ils veulent « argumenter » mais ne savent ni lire ni écrire correctement 👀 Sans parler de ceux qui te balancent des vérités sans sourcer leurs dires… Pour moi, cela ne sert à rien de perdre son temps à débattre avec ces personnes, même si tu leur démontrais par A+B qu’elles ont tord, elles crieraient encore plus fort pour prouver qu’elles ont raison.

    Pour en revenir à cette histoire de canard et d’oie, je suis bien mal placée puisque je mange du foie gras 😀 Que mon ex belle-famille est originaire du Gers, j’ai assisté au gavage et j’ai découpé les canards et préparé les foie gras…
    Je pense que le problème du surpoids chez les enfants américains est la malbouffe, les produits ultra transformés et de la taille des portions proposées, et que ces enfants mangent ce que leurs parents leur propose… Il y a aussi un problème d’éducation alimentaire (aussi bien aux USA qu’en France), on peut très bien manger et sainement pour pas cher, il faut juste prendre le temps de cuisiner 🙂

    Et sinon, je me souviens d’avoir été coursée et agressée par un troupeau d’oies domestiques lors d’une randonnée à cheval, et ça aussi c’était de la maltraitance 🤣

    Hâte de lire la recette des pralines de la Nouvelle-Orléans 😀 J’espère que je pourrais la tester 🙂

    Aimé par 4 personnes

    Répondre
    1. Maman lyonnaise

      Bien dit. Avec Petite Boulette (ma fille, mais rassurez-vous ce n’est pas son prénom, juste un surnom affectueux), nous avons nous aussi été agressées par des oies au parc lors de notre dernier pique-nique. Je n’ai jamais remballé ma nappe et le repas aussi rapidement car elles menaçaient de nous pincer pour un morceau de pain et des chips. Depuis, je continue à manger du foie gras 😉
      Si les oies se mettent à manger des chips, le foie gras pourra bientôt être produit à Lyon sans gavage 😳.

      Aimé par 4 personnes

      Répondre
      1. Náriël

        C’est vraiment pas fin les oies 😄 Quand j’étais petite, genre 3-4 ans, mon oncle et ma tante avait une oie qui déambulait dans leur impasse dans le fin fond de la campagne vendéenne, je me souviens qu’elle venait me pincer les jambes ou les mains quand je passais trop près d’elle 🤣

        Aimé par 1 personne

  4. Light And Smell

    Si on passera sur l’image grossophobe, je suis effarée du comportement de certains qui ne prennent pas le temps de lire correctement une simple phrase et qui ensuite nous prouvent avec efficacité leur niveau de bêtise… Heureusement que les lecteurs de blog sont plus avisés et respectueux.

    Aimé par 3 personnes

    Répondre
    1. jeliotb Auteur de l’article

      J’ai reçu environ 300 notifications de Facebook pendant le week-end. J’aurais dû désabonner du post pour les arrêter, car quand ça arrive, c’est très difficile de l’ignorer.

      Mais ne t’inquiète pas, je sais qui sont mes amis ! Ça n’a rien gâché quant à vous tous.

      J’aime

      Répondre
  5. Ping : Épisode 25 | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s