La liste de la peur

J’ai une liste bizarre dans la tête. Cette liste est pleine de choses qui me font peur. On penserait que ce serait plein de trucs dangereux : les tronçonneuses, les lance-flammes, les cobayes. Mais non, cette liste est pleine de trucs encore plus dangereux — des mots et des expressions français.

Ça fait deux ans et demie, et la liste change quotidiennement, ou presque. Mais ce que toutes les entrées ont en commun, c’est que je crois que je me bananerai en les utilisant. Et ce qui me fait peur vous surprendra.

La première fois où je me suis rendu compte de la liste est arrivée avec le mot « tellement ». Vous êtes tellement fou, Justin, n’est-ce pas ? Mais en fait, il y avait une explication logique. La meilleure traduction de « tel » est « such ». La meilleure traduction de « -ment » est « -ly ». Ça marche bien en général : rapidement = rapidly, exactement = exactly, complètement = completely. Mais il n’y a aucun « suchly, » et je n’arrive même pas à décrire ce qui voulait dire un tel mot. Je faisais des efforts pour l’éviter. (Bon, Wiktionary vous donnerez suchly, un rappel que n’importe qui peut l’éditer, et le fait souvent.)

Le prochain était « falloir » dans toute sa splendeur. « Devoir » marche plus ou moins de la même façon que « have to » en anglais, ou bien « deber » en espagnol. Mais il m’a fallu une année entière avant de me sentir à l’aise avec l’utilisation de falloir.

« Car » était un problème jusqu’à récemment, et je n’utilisais que « parce que ». C’était car « car » voulait dire « voiture » en anglais, et ça, c’était déroutant.

Quels sont les mots sur la liste en ce moment ?

  • Il s’agir — Dans mon dictionnaire Oxford, il y a des douzaines d’exemples pour seulement deux sens car c’est bien surprenant à quel point il est difficile d’expliquer en anglais. Je l’utilise parfois dans le présent, mais il n’y a aucun exemple de « il s’agissait » ici. Je crois que je ne l’ai jamais vu au futur. Il s’agit d’un problème que j’ai toujours.
  • Constater — Il me semble que c’est plus ou moins « se rendre compte », « remarquer », ou bien « établir ». Mais j’ai dû mal à écrire une phrase avec ce mot. Je constate qu’il n’y avait aucun exemple ici non plus.
  • Désormais — au début, j’avais l’impression que ça voulait dire « à partir du moment où il est dit ». Mais c’est donc aussi à dire « et c’était pas le cas avant ». Puis je vois des exemples comme « Avec désormais un quart des Européens considérés comme obèses » (Canard enchaîné de 10/5) où ce Tweet de M. Mélenchon, « Félicitations au physicien Alain Aspect désormais prix Nobel. » et il me semble que ça veut dire « maintenant ». Alors je ne l’utilise presque jamais (2 fois ici avant ce post). Vous allez désormais le chercher ici, je le sais.
  • N’importe quel verbe avec s’en — Je m’en fiche si vous pensez que j’exagère. Je viens d’utiliser l’un des deux verbes avec « s’en » en tête où je sais ce que je fais. Je m’en irai avant de dire une autre bêtise. Voilà, l’autre.

Mais il y a des mots qui ne m’ont jamais fait mal à la tête malgré n’ayant pas d’équivalent en anglais. « Manquer » marche d’exactement la même façon que « gustar » en espagnol (même si ce dernier veut dire « aimer bien »).

Malgré tout ce temps, je n’ai jamais dit « On peut se tutoyer ? » à personne. Jamais « ¿ Podemos nos tutear ? » en espagnol non plus. C’est pas la même chose. Je comprends bien comment ça marche, mais je préfère que vous choisissez. (Aussi, je ne peux pas toujours me souvenir de quelle relation j’ai avec certains ; « vouvoyer et prier », je dis.)

(Crédit de photo pour les réseaux sociaux : Molière par Nicolas Mignard, 1658, Domaine public)

7 réflexions au sujet de « La liste de la peur »

  1. Light And Smell

    Vu ta maîtrise de mots et expressions parfois plus compliqués, je n’aurais pas pensé que ceux-ci t’auraient posé problème alors je trouve ton article intéressant 🙂
    Après pour « car », c’est clairement déroutant quand l’anglais est sa langue natale ! C’est un faux-ami plutôt vicieux…

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  2. les2olibrius

    Pardon de t’avoir tutoyé sans en avoir obtenu la permission ! Je passe juste pour te dire que de nombreux enfants français confondent « falloir » et « valoir » dans l’expression  » il vaut mieux »… (En passant par une question, on peut, peut-être, se corriger, en se disant par exemple : Ne vaut-il pas mieux se tromper que ne jamais essayer de s’exprimer?) Leur « il faut mieux » m’a fait souffler les consonnes labiales en vain (F/V) car je devais les reprendre en distinguant l’obligation (falloir) de la valorisation… Or ils manquaient trop d’intérêt pour leur cours de langue. Bonne fin de semaine !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Justin Busch Auteur de l’article

      C’est pas un problème ! C’est plutôt que je ne demande jamais la permission parce que je ne suis pas sûr de ce qu’en pensent les autres.

      J’ai un problème différent des enfants quant à « il vaut mieux ». Je vois souvent « mieux vaut » (sans il) et je n’ai pas la moindre idée s’il y a une différence de signification, ou formalité, ou tout autre chose !

      Aimé par 1 personne

      Répondre
  3. Ping : Épisode 33, avec plus de peur | Un Coup de Foudre

  4. Ping : Mes mots préférés | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s