La fin des gendarmes

Chaque semaine j’écris quelque chose sur un film français dans mon groupe nostalgique préferé. Je ne vais pas mettre mes vieux posts ici, mais j’écricrai sur les mêmes films quand ce sera possible.

Ce week-end, j’ai enfin fini de regarder les Gendarmes avec Le gendarme et les gendarmettes. Je ne suis pas choqué par ce film, mais c’est plein de blagues que n’arrivent pas aujourd’hui. Ça vient du même fond que Les Bronzés et Porky’s nous ont donné. Ce n’est pas vraiment ce qui fonctionne bien dans les plus vieux films de Louis de Funès, mais ce n’était pas un mauvais film. C’est juste que je connais bien la diction de M. de Funès:

Mon plus grand désir d’acteur c’est de faire des films destinés à faire rire les enfants et les parents à la fois dans ce monde triste.

C’est un film que m’a fait rire, mais après vingt films du grand acteur, c’est le premier où je pense que je ne voudrais pas le montrer à ma fille. En tout cas, Les Gendarmes restera l’une de mes séries préférées. C’est incroyable qu’il n’y ait un film vraiment nul parmi les six.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s