Je découvre le Calvados

On continue maintenant avec 14, le Calvados. C’est le département le trente-deuxième plus peuplé et les habitants se nomment calvadosiens.

Le Calvados est absolument plein de l’histoire ancienne et moderne. On se trouve la célèbre tapisserie de Bayeux (XIe siècle), la maison de Sainte Thérèse de Lisieux (XIXe siècle), et quatre des cinq plages du débarquement allié en Normandie (le 6 juin 1944)

Aux États-Unis, les produits agricoles du Calvados sont très bien connus. La célèbre liqueur appelée Calvados est bien disponible. Vous souvenez-vous de mes problèmes en cherchant le fromage aubois Chaource ? Pas de problème avec le Camembert et la Mimolette du Calvados !

La plus grande ville du Calvados, Caen, a été fondée au Xe siècle. Guillaume le Bâtard — désolé, Guillaume LE CONQUÉRANT — a grandi la ville, et lui et sa femme ont fondé l’Abbaye aux Dames et l’Abbaye aux Hommes, où tous les deux sont enterrés. (Je ne devrais pas me moquer du roi — selon l’Alliance Française, la moitié des mots anglais sont d’origine française grâce à lui, un fait qui m’aide à apprendre.) Plus tard, au XIVe siècle, la ville faisait partie de la Guerre de Cent Ans. Pendant la Révolution, la très bien connue Charlotte Corday à vécu à Caen avant d’assassiner Marat.

Pour visiter toute cette histoire incroyable, les plus beaux lieux sont les musées de Bayeux (3 étoiles Michelin) où on peut voir la tapisserie et étudier la Bataille de Normandie, le château de Guillaume à Caen (2 étoiles), le cimetière militaire US de Colleville-sur-Mer (3 étoiles), l’Église Saint-Étienne (site de l’Abbaye aux Hommes, 3 étoiles), et peut-être aussi la Basilique et le Carmel de Lisieux.

Qui sont les personnes célèbres du Calvados ? Bien sûr, Guillaume le Conquérant et Sainte-Thérèse, mais aussi le compositeur Erik Satie, le très grand mathématicien Pierre-Simon de Laplace, l’évêque anglicane Thomas Becket et l’écrivaine Françoise Sagan.

Et pour manger au Calvados ? On a déjà parlé de leurs fromages et la liqueur Calvados, mais il y a aussi les fêtes de la coquille Saint-Jacques, du cidre AOC, et beaucoup d’autres produits laitiers et fruits de mer. Si vous mourez de faim là-bas, c’est de votre faute !

Une réflexion au sujet de « Je découvre le Calvados »

  1. Ping : Le bilan du premier quart | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s