Dans le même bateau

Il y a un dicton en anglais pour exprimer que l’on partage les mêmes problèmes que les autres : « Nous sommes tous dans le même bateau ». Je pensais à cette expression quand ce message est arrivé en même temps que le nouveau numéro du Canard aujourd’hui :

Ça dit qu’il y aura des coupures électriques à moins que nous ne pratiquions tous la sobriété énergétique jusqu’à 21h. Exactement comme notre premier dessin :

En fait, la Californie est exactement comme l’Allemagne d’une façon. Nous allions retirer notre dernière centrale nucléaire en 2025, puis avons annulé ce plan avec la hausse du prix du gaz. Ne me laissez pas continuer sur ce sujet ; disons juste que j’admire même vos centrales nucléaires.

Au fait, j’entends « sobriété énergétique » dans la tête dans la voix du maire de La Soupe Aux Choux, en disant « l’expansion économique ». Un jour, j’aurai des problèmes parce que je dirai de telles choses selon les films et la musique et tout le monde me trouvera fou. ([Plus fou. Vous voulez dire « encore plus fou ». — Mon ex])

Quant aux arnaques de colis, nous sommes aussi dans le même bateau. Bon, pas moi, parce que je ne commande rien sur Internet sauf chez FNAC, et aucun arnaqueur anglophone ne pense à écrire de faux messages d’une entreprise française. Mais le reste de mes compatriotes, ben oui.

On est moins dans le même bateau quant aux demandes de la SNCF d’économiser. Il y a déjà presque aucun transport sur les rails ici, alors rien à économiser ! Mais ne vous inquiétez pas — en Californie, on n’a plus assez d’électricité, et on va aussi bannir les voitures à essence pour augmenter la demande d’électricité. Ça ira, j’en suis sûr.

Et si je vous disais que j’ai mis ce son sur mon portable pour les SMS ? (C’est absolument la vérité ; on peut le faire avec GarageBand pour iOS.)

Finalement — et cette nouvelle me rend également perplexe que triste — on n’a pas le même problème quant aux profs. Selon cet article dans La Croix, le manque de profs est un problème partout en Europe, et la baisse de métiers est connue depuis longtemps. Pourtant, je ne me souviens pas du tout d’avoir entendu parler du problème jusqu’à ces dernières semaines. Je doute que personne ne l’ait remarqué jusqu’à maintenant, d’où mon problème de compréhension.

Comme toujours, si vous avez aimé ces dessins, abonnez-vous !

9 réflexions au sujet de « Dans le même bateau »

  1. Náriël

    Je suis assez fan de la consommation de l’électricité aux heures où la demande est mois forte… C’est complètement utopique et le dessin reflète bien l’absurdité de la demande.
    Le dessin sur le train est plutôt gentillet, sachant que les retards de 10 min sont plutôt la norme 😅 Mon dernier retard en train, 1h57 🙄
    Et concernant le manque de profs, ma sœur est professeur des écoles tout comme une très bonne amie… Quand elles ont passées le concours, il fallait un bac+3 (3 ans d’étude après le bac) aujourd’hui, c’est bac +5 sauf que beaucoup d’étudiants se tournent vers le privé plutôt que l’éducation (meilleur salaire pour le niveau d’étude). Pour ma sœur, cela se passe plutôt bien par contre mon amie pense de plus en plus à démissionner, soit sa classe ferme soit ça se passe mal avec sa hiérarchie.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Bernard Bel

      Oui, suprenant pour l’Allemagne… Ça montre que les salaires ne sont qu’une cause parmi d’autres.
      J’ai été prof dans un lycée technique pendant 12 ans il y a un siècle. Aucun problème avec les élèves, les parents, ni la hiérarchie. Par contre j’ai vu les mentalités évoluer, et au final j’étais très heureux de ne pas poursuivre dans ce métier.
      Aujourd’hui, les relations avec les ados me semblent bien plus problématiques, je détesterais « faire la classe », mais on dira que c’est parce que j’ai « passé l’âge ». 😉

      Aimé par 3 personnes

      Répondre
      1. Light And Smell

        J’ai passé une partie de ma scolarité en ZEP et les profs passaient plus de temps à tenter de maintenir un semblant d’ordre qu’à faire cours.. Alors je n’imagine même pas actuellement où il faut ajouter le clientélisme des parents.

        Aimé par 2 personnes

  2. Ping : Épisode 26 | Un Coup de Foudre

  3. Ping : Une coïncidence amusante | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s