Le moment « Tiger Beat »

Ce qui suit s’est passé avant-hier, et je voulais en parler à l’époque, mais j’ai enfin décidé de garder mon horaire. Les trucs hebdomadaires ont leurs propres places.

On commence avec un détour afin de vous mettre à jour sur le titre. Aux États-Unis, il y avait un magazine, qui existait des années 60s jusqu’en 2018, Tiger Beat. C’était toujours ciblé aux adolescentes pour qu’elles puissent suivre les célébrités dites « heartthrobs » (idoles) — pensez aux Beatles au début, ou Justin Bieber ou les gars de One Direction plus récemment. (Ne me mettez pas à jour sur ce sujet, s’il vous plaît.) Je suis sûr qu’il y a de tels magazines français mais je ne les connais pas. Je vous promets, il y aura une raison pour l’avoir mentionné.

Première couverture de Tiger Beat, Fair use

J’ai vu un Tweet du compte officiel de C à vous qui parlait des chansons « bourdes ». Voici l’extrait :

On (Patrick Timsit ?) a répondu qu’un exemple de ce genre d’erreur est la chanson de Johnny Hallyday, « Mon Amérique à moi », car ça commence avec un extrait de « God Save the Queen ». (Bon c’est devenu « God Save the King » depuis des semaines, mais laissez tomber.) Un jour, on parlera de la relation compliquée entre Johnny et les États-Unis — à mon avis, il avait en même temps raison et tort sur beaucoup de choses — mais Johnny connaissait notre musique mieux que le Français lambda. Et il savait que nous avons réutilisé la mélodie avec de nouvelles paroles, sous le nom « My Country, ‘Tis of Thee. » C’est pas une critique — vous entendez souvent cette chanson dans sa forme originale, et notre version est rarement jouée à l’étranger.

En fait, ça faisait longtemps où nos meilleures idées musicales étaient toutes genre « Empruntons de la musique aux britanniques ». Notre hymne national, « The Star-Spangled Banner, » est un poème écrit par un avocat américain — mais la mélodie vient d’une chanson à boire britannique, « To Anacreon in Heaven » ! (Les britanniques ont des goûts bizarres quant aux chansons à boire. À notre tour, nous avons des goûts bizarres quant aux hymnes nationaux.) Écoutez-la si vous êtes curieux :

Mais c’est ce qui est arrivé après qui m’a choqué !

Parler avec quelqu’un qui vient d’apparaître à la télé, sur exactement son sujet ? Oh là là, c’est mon moment Tiger Beat ! Il n’est pas juste Pierre Lescure, mais plutôt :

Capture d’écran de l’épisode complet

11 réflexions au sujet de « Le moment « Tiger Beat » »

  1. Agatheb2k

    Bel échange, tu as pu rétablir une vérité, bravo à toi ! 😉
    Je n’étais pas fan de l’univers du Taulier (je n’avais pas encore vu la série Sons of Anarchy) mais, une année (1984) qu’un voisin m’avait prêté son téléviseur, j’avais regardé un de ses concerts et la seule chose que je lui concédait c’est qu’il faisait réellement le show à l’américaine (pas de place à l’improvisation ou à l’amateurisme, tout était OK !)

    Aimé par 1 personne

    Répondre
      1. Agatheb2k

        Publicité ? Non, juste une information… sur notre culture de masse ! 😉
        Le premier n’existe plus, le second peut-être encore, le troisième et le quatrième je ne crois pas… mais tu peux trouver de vieux numéros en ligne ou dans des boutiques spécialisées ! 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Justin Busch Auteur de l’article

        Très désolé, je pensais à l’anglais ! On dirait publications, donc parfois tronqué comme pubs aussi. J’ai complètement oublié qu’en français, ça ne veut dire que publicités !

        J’aime

  2. Ping : Épisode 31, les hauts et les bas | Un Coup de Foudre

  3. Ping : Over There | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s