Des opportunités prises et ratées

D’abord, je vais vous dire tous d’aller lire l’excellente histoire de Thanksgiving chez Jours d’humeur. Si c’est pas tout vrai, ça devrait être le cas. Moi, je vais plutôt parler de la suite, Vendredi noir. Surtout celui-ci.

Selon le gouvernement Québécois, il ne faut pas dire « Vendredi noir » pour « Black Friday ». En fait, ils déconseillent les deux, en faveur de « Vendredi fou ». Les raisons sont très différentes, mais plutôt touchantes de leur façon. Quant à « Vendredi noir », ils disent :

Un jour noir est un jour malheureux, voire funeste, au cours duquel se produit un événement tragique pour un ensemble de personnes, par exemple les attentats du 11 septembre 2001. On a, notamment, nommé Jeudi noir le krach boursier du 24 octobre 1929, à l’origine de la Grande Dépression.

Je pense aux bousculades qui ont tué (lien en anglais) des chercheurs de bons marchés et je ne suis pas sûr qu’ils aient raison, mais ces jours-là sont finis. Il n’y a plus de promotions pour les 20 premiers acheteurs. Peut-être qu’un jour, personne ne se souviendra plus de cette bêtise culturelle.

Mais l’autre raison des Québécois est tout simplement qu’on va emprunter à l’anglais en marchant sur leurs cadavres, pour emprunter une métaphore anglaiseil faudra me passer sur le corps » est proche, mais manque du mot piquant) :

L’emprunt à l’anglais Black Friday, d’usage récent en français, n’est pas acceptable parce qu’il ne s’intègre pas au système linguistique du français.

Je n’arrive pas à comprendre quel emprunt serait acceptable, mais je suis pas offensé. C’est leur affaire, et en plus, bien que mes raisons ne soient pas les leurs, on partage le même but de ne pas entendre des anglicismes. (Vous ne comprendrez jamais l’horreur de « Is that OK? »/« Est-ce OK ? ». Comptez-vous chanceux.)

J’ai évité nos centres commerciaux aujourd’hui, parce qu’il reste quand même de grosses foules, et les « promotions » sont largement un escroc. Mais j’ai visité le meilleur magasin d’Orange County, myPanier, parce qu’ils ont eu une vraie promotion. -20 %, comme beaucoup de monde, mais sans avoir haussé les prix avant, comme cette blague de Martine :

Qu’est-ce que j’ai acheté ? Voilà :

Du chocolat pour ma fille, du beurre pour la pâtisserie, des Anis de Flavigny afin d’occuper mon docteur, du nougat de…Bretagne ? — on verra — et des pralines roses lyonnaises. Ça fera 11 départements de plus — peut-être 4 mois — avant d’arriver dans le Rhône. Mais ça fait un an entier depuis la dernière fois où les pralines roses y ont été en stock, et je n’allais pas rater mon opportunité. Vais-je les utiliser dans une recette ? Aucune idée, mais il sera moi qui prendrai cette décision, pas le manque d’un ingrédient. (Au fait, est-ce que je devrai écrire 2 articles, 69D et 69M ?)

([Menteur ! Dites-leur la vérité ! Ce sont pas l’intégrale de vos achats ! — M. Descarottes]) Bon, il dit la vérité. J’ai aussi acheté 4 barres du chocolat Ghirardelli, mon préféré pour les ganaches. ([Et ? ET ?]) Ç…ce…cela !

([C’est pas un produit français, garçon.]) C’est un souvenir d’enfance, c’est mon excuse.

De toute façon, j’ai récemment raté une autre opportunité, dont je doute qu’elle revienne. Je voulais tellement une affiche du concert d’Indochine à Paris, exactement comme sur ce T-shirt :

©️Indoshop

Mais j’attendais car leurs frais de livraison à l’étranger n’ont rien à voir avec le coût, étant 32 € tout court. Et je voulais aussi commander le T-shirt, mais ma taille (L, pas XL, merci) est en rupture de stock depuis le début. Je voulais acheter les deux en même temps au lieu de payer les frais deux fois. En attendant le T-shirt pendant des mois, la boutique ne vend plus l’affiche. Si on m’avait dit que je ne pouvais en choisir qu’un, il aurait été l’affiche. Oups.

Tout ça, c’est-à-dire prendre vos opportunités quand elles se présentent. Je vais me donner des claques pendant longtemps à cause de cette dernière !

13 réflexions au sujet de « Des opportunités prises et ratées »

  1. angeliquekearsley

    Bonjour M Descarottes cultuelles 😉. En général, c’est le nougat de Montélimar, je n’ai jamais vu de nougat en Bretagne (il y a des craquelins en Bretagne 😁).
    Je n’ai pas passé mon temps dans les magasins car hier, j’étais à cheval pendant deux heures sous la pluie.
    J’attends tes nouvelles recettes. Je te souhaite un bon weekend.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  2. labibliothequeroz

    Bonjour ! Super achats ! Le beurre d’Isigny est le meilleur. Je suis originaire d’une petite ville juste à côté 😉✌️. Le Black Friday s’est très développé en France, beaucoup de pub, on est martelés. Mais je ne suis pas sûre du tout que çà marche, avec la crise économique, les mgasins sont plutôt vides. Et puis comme dit Martine, c’est souvent de l’arnaque ou de l’écoulage d’invendus. Hâte de voir tes créations culinaires avec le chocolat🍫✌️Bon week-end !

    Aimé par 1 personne

    Répondre
    1. Justin Busch Auteur de l’article

      Je suis grand fan du beurre d’Isigny. Tous les beurres importés sont devenus TRÈS chers cette année — des hausses de 40-50 % — alors avec une telle promotion, j’ai dû saisir l’opportunité !

      J’aime

      Répondre
      1. labibliothequeroz

        Oui déjà qu’il est cher en France, j’imagine le prix en exportation…vive les promos ! Ah au fait, et vive Indochine aussi, j’étais une grande fan plus jeune !

        Aimé par 1 personne

  3. Náriël

    Je proteste fermement et vivement, le beurre doux n’est pas du beurre #teambeurresalé 🤣
    Et je compatis pour l’affiche, je ne l’ai pas acheté le soir du concert, le file au marchandising a eu raison de moi. Et une fois dispo sur le site, les frais de port ont eu raison de moi, je crois que c’était 10€ pour une affiche à 10€ 😶

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  4. Ping : Épisode 37, des gâteaux sans cesse ! | Un Coup de Foudre

  5. Ping : Le nougat breton | Un Coup de Foudre

  6. Ping : Le Codex de Simon de Thuillières | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s