Le long jeu

Il y a une expression en anglais que l’on utilise pour des plans qui prennent du temps — au niveau des années, même pas des mois — pour se réaliser. C’est « the long game, » le long jeu. Vous devez déjà savoir qu’il y a des trucs que je garde en réserve depuis longtemps, juste pour les publier au bon moment. ([Bon moment. Vous employez toujours ce mot. Je ne sais pas s’il veut dire ce que vous pensez.M. Descarottes, d’après l’esprit de Princess Bride.]) Mais moi, je ne suis qu’amateur. Bref, l’histoire d’un professionnel. N’abandonnez pas trop vite — je vous promets qu’elle vaut le coup !

En 1990, le premier jeu Final Fantasy est sorti aux États-Unis, trois ans après sa parution au Japon. À l’époque, tous les fans de Nintendo lisaient le magazine officiel, Nintendo Power (lien en français !). Et dans ce magazine, il y avait un numéro spécial consacré entièrement à Final Fantasy. Ce lien est vers Internet Archive, où il y a une copie en version PDF (ça vaut la peine d’y cliquer juste pour l’art aux débuts des chapitres). Mais en plus, il y avait des défis lancés dans d’autres numéros, dont celui-ci :

Source, ©️Nintendo

Ça dit « Pouvez-vous vaincre Chaos (le méchant final) avec 4 Sorciers blancs dans votre équipe ? » C’est une tâche extrêmement difficile, car ils ne peuvent pas se battre effectivement. Or, pas impossible :

Tournons à peut-être la bande-dessinée en ligne la plus célèbres des années 2000s en anglais, 8-bit Theater (Le Théâtre aux 8 bits). L’art de la BD vient complètement du jeu vidéo (l’auteur avait le droit tant qu’il ne demandait pas de l’argent). Dans le numéro 7, un personnage dit Sorcier Noir lit le numéro spécial et mentionne le défi en haut en disant « Quatre sorciers blancs ? Ça ne marchera jamais ! » :

Source, Texte ©️ Brian Clevinger, 2001

Ce numéro a été publié le 20 mars 2001.

Le 20 février 2010, l’auteur a publié numéro 1221, 4 numéros avant la fin, qui a fini comme ça :

Source, Texte ©️Brian Clevinger, 2010

Il y a quatre sorciers blancs (des 5 premiers jeux, pas seulement l’original) et leur leader, dit Sorcière blanche, dit « Vous n’étiez pas là quand Sorcière blanche, Prêtre, Chaman, et Guérisseur ont tué Chaos. » Et Sorcier noir consulte le numéro spécial du magazine et dit « Oh, nom de Dieu ! » Le titre de ce numéro de la BD ?

« Le plus long traquenard de l’histoire des BD en ligne »

Pourquoi est-ce que je vous raconte cette histoire ? J’ai déjà joué quelques cartes de cette façon, à Angers et à Nevers, avec des blagues planifiées tout au début du blog. Mais j’en ai plusieurs qui se dérouleront en 2023, à partir de la toute première semaine, et maintenant, c’est à vous de les trouver !

Au fait, pour autant que j’adore Brian Clevinger, l’auteur de cette BD, c’est le seul projet qu’il a jamais amené à la bonne conclusion. Il abandonne tous ses projets avant leurs fins depuis ce temps-là, et sa carrière me rend un peu triste. À mon avis, à cause d’avoir connu la fin dès le départ — même si c’était car il suivait une histoire écrite par des autres — il a perdu la capacité de se concentrer sur un projet pendant longtemps. Pour cette raison, bien que j’aie déjà écrit la fin du Tour des Départements, et je l’ai fait il y a presque deux ans, je me laisse flâner par ici et par là. Les recherches sentent parfois les devoirs, et je ne veux jamais perdre le sentiment de 2020, du coup de foudre.

2 réflexions au sujet de « Le long jeu »

  1. Ping : Épisode 42, Bon Nouvel An ! | Un Coup de Foudre

  2. Ping : Mon dîner nordiste | Un Coup de Foudre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s