Je découvre l’Ardèche

Nous avons déjà visité deux départements dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, et on continue maintenant avec 07, l’Ardèche. C’est le département le vingt-sixième moins peuplé, et les habitants se nomment ardéchois(e).

L’Ardèche est célèbre pour les marrons, quelque chose que j’ai déjà découvert il y a deux semaines. Quand on fait des recettes ardéchoises plus tard, la crème de marron sera importante. Quand même…

Il n’y a pas de grandes villes dans l’Ardèche, mais leur plus grande ville, Annonay (environ 16,000 d’habitants) est toujours intéressante. Ça date du Ve siècle, et la ville a fait partie des guerres de religion pendant le XVIe siècle. Plus tard, c’était la maison des frères Montgolfier ! À Vidalon, on se trouve le musée des papeteries, et à Viviers, un pont romain qui vient du IIe siècle


On peut bien manger dans l’Ardèche ! Leurs aliments célèbres sont les châtaignes (AOP !), le fromage Picodon, et les myrtilles. Pour moi, la chose la plus spéciale là-bas est le chocolat célèbre Valrhona — on peut faire un tour de la «cité du chocolat» ! (J’ai grandi avec leur chocolat — voici une pâtissière célèbre aux États-Unis qui n’utilise que le chocolat Valrhona.) Je dois faire quelque chose avec du chocolat Valrhona et des châtaignes cette semaine. Peut-être plusieurs choses…

JE VEUX VISITER

Je demande toujours pendant le tour des départements : «Qui sont les personnages célèbres du département ?» Bien sûr, les frères Montgolfier, mais aussi l’ingénieur et inventeur Marc Seguin et le poète Stéphane Mallarmé (qui était prof d’anglais à Tournon). Il y a beaucoup d’autres qui sont bien connus en France, mais pas chez moi.

Chaque fois que j’écris les articles «Je découvre», il y a quelques larmes à la fin. Aujourd’hui, après avoir découvert d’où vient le chocolat Valrhona, il y a plus de larmes. C’est ma madeleine de Proust.

2 réflexions au sujet de « Je découvre l’Ardèche »

  1. Bernard Bel

    C’est « Annonay », pas « Ammonay » (ah, money?) 🙂
    J’adore ce département qui est juste en face de celui où j’ai grandi : Montélimar dans la Dröme, et son célèbre nougat.
    On se moquait beaucoup des Ardéchois dans mon enfance. On disait d’eux qu’ils venaient au marché le samedi avec leurs tracteurs et qu’ils ignoraient totalement le code de la route ! Mais tout cela a bien changé. Privas avait aussi un « asile de fous » qui servait à faire peur aux enfants : « Si tu n’es pas sage on va t’enfermer à Privas ! »
    Parmi les belles choses à visiter il y a bien sûr les gorges de l’Ardèche que nous descendions en canoë, et le Pont d’Arc qui est une ouverture naturelle au milieu du fleuve.

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s