Épisode 43 — au revoir, les galettes !

La vérité, c’est que notre galette des rois, sortie du four le 3 janvier, n’a pas survécu jusqu’au 6. L’horaire hebdomadaire de ma fille exige que je fasse de tels trucs vite si elle va les partager. Heureusement, elle l’a bien aimée, toujours ma plus grande question. Qu’un jour, quelqu’un qui ne fait pas partie de ma famille me dise une telle chose après avoir goûté ce que j’ai fait !

Je veux partager une mauvaise nouvelle qui ralentira le rythme de cuisine ici. Vous ne devriez pas être surpris d’entendre qu’il y a des pénuries ici autant que chez vous. C’est juste des trucs différents. Tout à coup, il y a une pénurie horrifique d’œufs. Voici le prix pour une boîte de 18 ; ça coutait 4 $ il y 3 mois, et 5 $ juste avant Noël :

Ça rend mon dessert nordiste plutôt drôle, mais je ne vais pas changer d’avis. Le problème en ce moment, c’est une pandémie de la grippe aviaire. Mais franchement, c’est pas seulement ça. Le prix en Californie (lien en anglais) est beaucoup plus élevé que le reste du pays. Ça arrive souvent quand on vit ici. Au fait, vous avez absolument le droit de me taquiner avec des photos d’œufs après celle-ci de moutarde, partagée avec des amis :

Pour notre blague de la semaine, j’ai adapté une vieille blague sur l’art. J’espère qu’elle vous fera plaisir. Nos articles sont :

Il y a aussi La galette des rois de Valrhona, notre dessert pour l’Épiphanie.

Si vous aimez ce balado, abonnez-vous sur Apple, Google Play, Amazon, Spotify, ou encore Stitcher. J’apprécie aussi les notes et les avis sur ces sites. Et le saviez-vous ? Vous pouvez laisser des commentaires audio sur Anchor, qui abrite le balado. Bonne écoute !

3 réflexions au sujet de « Épisode 43 — au revoir, les galettes ! »

  1. Agatheb2k

    Curieusement, si la grippe aviaire sévit toujours, nous n’avons pas de réelle pénurie d’œufs, mais les prix ont bien augmenté, j’en ai pris 6 gros de poule (de plein air, appellation mensongère si l’élevage est confiné) la semaine dernière à 1€92 (1€88 les mêmes en novembre) et 18 de caille (qui manquaient pour les aspics de Noël) à 2€91.
    J’ai juste jeté un œil au rayon moutarde, en haut quelques pots d’une marque française correcte à l’ancienne avec des graines, et en dessous, avec un bel effet de masse, nos incontournables, belge à portée de main et plus bas encore polonaise ! La pâte feuilletée pur beurre (et farine française) était à1€57 en 31cm de diamètre. On nous annonce une valse des prix pour mars ! 😉

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s